COUPE DE LA SOMME : Les cayolais sont en demi-finale…

7 mars 2017 - 14:32

 

 

Coupe de la Somme, 1/4 Finale :

Les cayolais sont en demi-finale…

US Flesselles 3-6 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : BOCQUET Gaëtan, AVISSE Loïc, TOUTAIN Thomas, DENIS Florian, PIERRE-LOUIS Adrien (1 but), ZUMBE Valentin (capitaine, 3 buts), BRACKE Cyril (1 but) et LECOMTE Alexandre (1 but).

Entraineur : FOULON Alexandre

 

Opposé à l’US Flesselles (D2 District) ce lundi 6 mars 2017 en quart de finale de la Coupe de Somme, le Futsal Club Cayeux est allé chercher une victoire au combien importante puisqu’elle lui permet d’être dans le dernier carré de cette compétition.

D’emblée, les locaux se montrent ambitieux avec un pressing tout terrain qui gêne considérablement les cayolais qui se font surprendre dans les premières minutes (1-0). Réputés pour sa combativité et son engagement parfois excessifs, les flessellois commettent beaucoup de fautes en ce début de rencontre. Ainsi, sur un coup franc tiré dans un premier temps par Alexandre Lecomte, le gardien repousse maladroitement le ballon dans les pieds du cayolais Adrien Pierre-Louis qui ne laisse cette fois-ci aucune chance au portier adverse (1-1). Néanmoins, parfois imprécis dans les transmissions, les jaunes et verts se font bousculer par les attaques rapides et incessantes des flessellois, plein d’entrain devant leurs spectateurs mais le gardien cayolais Gaëtan Bocquet, très concentré, veille sur sa ligne de but. L’inquiétude grandit du côté cayolais qui a dû mal à se créer de véritables occasions mais sur une bonne interception du défenseur Loïc Avisse lançant idéalement l’attaquant Cyril Bracke, qui d’un pointu du pied droit, accentue le score au tableau d’affichage (1-2). Dans la foulée, les locaux se ruent à l’assaut du camp cayolais et sur un contre, le FCC encaisse un nouveau but qui galvanise les flessellois et ses supporters (2-2). Puis, les esprits s’échauffent, la tension est palpable et notamment dans le camp des locaux qui reçoivent déjà deux cartons jaunes sur des mauvais gestes défensifs en l’espace de moins de 20 minutes. Donc, des fautes commises qui s’accumulent et déjà six fautes consécutives qui permettent aux cayolais d’obtenir un coup franc à 10m sans mur. Le jeune Valentin Zumbé, capitaine ce soir, prend ses responsabilités et déclenche une frappe puissante imparable pour le gardien adverse (2-3). Les deux équipes se craignent, butent à tour de rôle sur les défenses qui prennent le pas sur des attaques globalement en mal d’inspiration sauf sur ce dernier contre des flessellois, où le tir du pointu de l’attaquant passe sous les jambes du défenseur cayolais et se loge au ras du poteau gauche du gardien cayolais (3-3). La mi-temps est ensuite sifflée, tout est à refaire pour les cayolais qui regagnent leur vestiaire dans un climat très tendu mais fort heureusement, les jaunes et verts ne rentrent pas dans le jeu de la provocation des joueurs et spectateurs adverses.

Tant et si bien que la pause est sifflée sur un score de parité qui laisse présager une seconde période très ouverte et pourtant dès la reprise, les cayolais ne sont pas disposés à se laisser marcher dessus et ainsi quitter cette compétition. En effet, le jeu reste équilibrer dans les premières minutes de jeu avec des occasions qui se présentent de part et d’autre mais plus tranchantes du côté cayolais. Il faudra néanmoins attendre une dizaine de minutes avant la concrétisation d’une attaque cayolaise par l’intermédiaire de l’incontournable Valentin Zumbé (3-4). Puis, émoussés physiquement, les locaux semblent accuser le coup des nombreux efforts entrepris durant la première période. Ainsi, les cayolais solides et plus appliqués en profitent. Sur une belle chevauchée d’Alexandre Lecomte qui contourne toute la défense, le portier flessellois est trompé malicieusement (3-5) au grand bonheur des jaunes et verts qui savent qu’à ce moment précis, le plus dur est fait. En effet, il reste quelques minutes à jouer mais malgré les derniers coups de boutoirs des flessellois, ce sont à nouveau les cayolais qui en guise de baroud d’honneur, inscrivent un dernier but par son capitaine Valentin Zumbé (3-6).

Les mines déconfites des flessellois contrastent avec le bonheur des cayolais, fiers d’une qualification pour les demi-finales de la Coupe de la Somme. Ce sera donc la troisième fois que le FCC atteint ce stade de la compétition après 2008 et 2015. Souhaitons cette fois-ci un tirage favorable à la maison, contrairement aux éditions précédentes, mais il faudra de toute façon « batailler » face à des adversaires redoutables pour espérer une finale historique chez les séniors : CSA Doullens, Ailly-sur-Noye Fraternelle Futsal, Amiens Futsal Club ou Cagny ES.

Pour le prochain rendez-vous, dès ce samedi, les cayolais ont la lourde tâche de se déplacer en championnat à Compiègne, un match qui s’annonce très difficile face au second de DH.

Commentaires

FUTSAL CLUB CAYEUX