FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

LIGUE 2 : Compiègne Futsal, le plus dur commence…

28 août 2018 - 14:25

 

 

LIGUE 2 : Compiègne Futsal, le plus dur commence…

Promu en Division 2, le club a du impérativement trouver des moyens financiers au risque de vivre une saison cauchemardesque.

Ils en rêvaient, ils l’ont fait. En s’imposant (8-7a.p.) en juin dernier contre Illzach (R 1 Alsace) au tour final du barrage d’accession, l’ASFC Compiègne (R 1) est devenu le premier club picard à monter en D2.

Les dirigeants ont planchéd’ailleurs déjà sur les finances nécessaires. La présidente, Jihade Oughalmi-Oukadi, compose avec un budget de 10 000 €  et évalue désormais les besoins à 50 000 €. Il faudra notamment embaucher un coach diplômé, l’actuel entraîneur-joueur, Farid Oukadi, n’ayant pas ce statut.

Les Compiégnois, qui n’ont aucun sponsor, doivent transformer leur mode de fonctionnement. La saison passée, la présidente a donné au club plus de… 6 000 €. De son côté, l’Office des sports de l’agglomération de la région de Compiègne (Osarc) est la seule institution publique à avoir versé une subvention. Montant : 200 € ! « On atteint nos limites, prévient Oughalmi-Oukadi. On va démarcher des sponsors et on a rendez-vous avec les maires de Compiègne et de La Croix-Saint-Ouen. Seuls, on n’arrivera pas à passer le cap… »

Un rapprochement avec l’AFC ?

« On fera les investissements pour mettre le gymnase aux normes », avance Christian Tellier, le conseiller municipal chargé des sports à Compiègne. Il refuse toutefois de prendre un engagement ferme sur une aide financière. « On va essayer de faire un effort, mais il faut mener une réflexion avec le club et les autres collectivités locales, précise Tellier. Rien n’est automatique. »

L’élu a néanmoins une idée bien précise en tête : « Je vais leur suggérer de devenir une section de l’AFC (NDLR : le club de foot à 11 de la ville qui joue en R 1). » Cette éventuelle alliance a été débattue entre les deux clubs la saison passée. La porte semble rester ouverte.

« C’est peut-être une bonne solution, souffle Oughalmi-Oukadi. J’en reparlerai avec le comité directeur. Je ne suis pas la seule décideuse. » « On entretient les contacts, admet Philippe Tourre, le président de l’AFC. Ce ne serait pas illogique, mais pas à n’importe quelles conditions. Si ça nous coûte 50 000 €, ce ne sera pas possible… »

En tout cas, la reprise du championnat est pour très bientôt avec une première rencontre nationale le samedi 15 septembre 2018, à 16h, face à Bagneux Futsal, une équipe qui a connu la ligue 1 et dont un ancien cayolais était passé par leur équipe, Mickaël Ba.

Des déplacements lointains en prévision : Nantes, Laval et Rennes notamment. Il faudra être costauds sportivement car la majeure partie de ces équipes ont l’habitude de ce niveau depuis plusieurs années mais fort à parier que les compiégnois voudront démontrer que le futsal dans l’ex-région picarde peut se faire une place au plus haut niveau. On espère en tout cas que l’histoire ne se passera pas comme La Sauce Carlésienne (club picard provenant de l’Aisne, de Charly-sur-marne) et qui avait été les premiers à jouer en Nationale, une division supérieure à Compiègne, la Ligue 1 en 2010 mais qui, quelques mois après, à la suite de mauvais résultats et des problèmes financiers avaient jeté l’éponge en plein milieu du championnat ce qui avait été néfaste pour la région picarde. Sûrs que les compiégnois vont vouloir changer la tendance.

A noter également que la réserve de Compiègne jouera également en R2, où il faudra aussi prévoir un budget non négligeable.

Bonne saison aux compiégnois.

t

Commentaires

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : SEPTEMBRE

 

AU MYTILUS

1 rue Boyard

80 410 CAYEUX-SUR-MER

En savoir plus : click