FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

Coupe de la Somme

MATCH COUPE DE LA SOMME

 

 

Coupe de la Somme / 1/8ème finale :

Un « derby électrique » remporté par le FCC

Futsal Club Cayeux 11- 2 Abbeville FA

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), AVISSE Loïc, LEDUC Romain, DOMERGUE Valentin (1 but), BADJI Yaya (5 buts), BA Mickaël (4 buts) et ZUMBE Valentin (1 but).

Après la victoire obtenue (13-6) la semaine dernière à domicile face à la lanterne rouge en championnat, le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 20 décembre 2014, l’équipe d’Abbeville FA (District/D1) dans le cadre d’un huitième de finale de la Coupe de la Somme. Un « derby maritime » qui s’annonce intéressant, puisque l’équipe d’Abbeville se positionne en milieu de classement dans sa division, située un étage inférieur à la DH et que l’équipe du FCC doit se priver à nouveau de nombreux éléments clés pour ce dernier match de l’année : Géramias Mendy (blessé), Steven Borges (blessé), Balamine Diaby (indisponibilité), Julien Tartaglia (indisponibilité) et Alexandre Lecomte (indisponibilité). Cependant, l’entraineur-joueur Mickaël Ba peut compter sur le retour de Sébastien Avisse dans les buts et convoque ainsi pour la seconde fois en séniors, Romain Leduc (U18) mais aussi Valentin Zumbé, âgé de 16 ans et demi (U17). Une première pour ce jeune joueur du FCC qui rentre par la même occasion dans l’histoire du club puisqu’il est aujourd’hui le plus jeune joueur à participer à une rencontre avec les séniors du FCC dans une compétition officielle. Une convocation qui récompense le bon état d’esprit et le travail réalisé depuis deux saisons par ce jeune joueur prometteur, sélectionné la saison dernière en équipe futsal de Picardie U18.

Les hommes de Mickaël Ba débutent la rencontre (au passage, le 150ème match sénior toutes compétitions officielles confondues du FCC depuis la création du club) en prenant la température de leur adversaire du jour. Les premiers coups de semonce sont lancés mais les joueurs abbevillois résistent bien aux assauts cayolais. Les phases d’attaques se font de plus en plus précises et c’est finalement Mickaël Ba qui trouve la faille et ouvre le score sur une jolie frappe du pied droit (1-0). Puis, Loïc Avisse, sur corner, décale le ballon au jeune Valentin Zumbé, tout juste entré en jeu et qui sur son premier ballon touché, fusille à 9 mètres le portier abbevillois (2-0). Première apparition, premier ballon et premier but pour ce jeune joueur félicité par l’ensemble des joueurs sur le terrain mais aussi sa famille venue l’encourager. Touchés moralement, les abbevillois ne parviennent pas à revenir dans cette partie à cause du dernier rempart cayolais, Sébastien Avisse qui repousse les quelques tentatives des abbevillois. Positionnés haut sur le terrain, les cayolais refusent de reculer et Yaya Badji en profite pour accentuer l’avantage des locaux (3-0). Puis, la rencontre change totalement de physionomie. Entaché par un duo arbitral, vite dépassé par les évènements dans cette fin de période, le match se durcit et les fautes ainsi que les contestations s’accumulent dans les deux camps. Plus rien ne sera marqué jusqu’à la pause dans un « derby maritime » animé et qui risque fort de se durcir dans cette seconde période.

Dès la reprise, sur la première occasion des cayolais, Yaya Badji se faufile sur le côté gauche et d’un pointu, trompe le gardien abbevillois (4-0). Les intentions cayolaises se redoublent et sur un joli mouvement collectif, Mickaël Ba conclut cette action (5-0). Dans son temps fort, le FCC récite ses gammes, Valentin Domergue puis Yaya Badji assomment encore un peu plus des abbevillois agacés (7-0). Dans la minute qui suit, les jaunes et verts se font surprendre par les visiteurs en contre attaque (7-1) mais gardent cet écart sur un nouvel exploit de Mickaël Ba quelques instants plus tard (8-1). Les abbevillois réagissent à nouveau sur une belle frappe croisée des 9 mètres (8-2) puis malheureusement, sur une nouvelle altercation, la tension devient à nouveau palpable. Les esprits s’échauffent et le corps arbitral décide de mettre instantanément un carton jaune dans chaque camp. Enervés et découragés, les abbevillois accumulent de nombreuses et grossières fautes et s’exposent durant les dernières minutes où trois buts cayolais vont être inscrits : deux nouveaux buts de Yaya Badji puis, un dernier but de Mickaël Ba (11-2) parachèvent cette partie échauffée jusqu’au coup de sifflet final et même ensuite, jusque dans les vestiaires.

La « mini-trêve » de deux semaines arrive donc à point nommer avant un déplacement à Ailly-sur-Noye Futsal, le samedi 3 janvier 2015 qui sera un match stratégique pour tenter de recoller dans le haut du classement.

 

 

Coupe de la Somme / 1/4 finale :

L’aventure continue pour les cayolais

Futsal Club Cayeux 20-4 Clarins US

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, AVISSE Loïc (1 but), LEDUC Romain, DOMERGUE Valentin, FOULON Alexandre (1 but), BA Mickaël (6 buts), ZUMBE Valentin (5 buts) et LECOMTE Alexandre (capitaine / 7 buts).

Après une série noire en championnat avec trois défaites consécutives, le Futsal Club Cayeux (FCC) accueillait ce samedi 14 février 2015, l’équipe de l’US Clarins (District/D2) pour le compte d’un quart de finale de la coupe de la Somme. Les hommes de Mickaël Ba ont pour obsession d’effacer ces revers et si possible avec la manière. Ainsi, l’entraineur-joueur décide de faire confiance une nouvelle fois à la valeureuse équipe de la semaine passée face à l’Amiens Futsal Club, et retrouve dans le même temps Alexandre Lecomte et Valentin Domergue pour compléter l’effectif du jour. Face à un adversaire qui s’est défait en huitième de finale de l’Amiens Espoir Futsal (District/D1) au tour précédent à l’extérieur (5-7), il faudra se méfier de cette équipe qui a donc réalisé une étonnante performance au tour précédent en se qualifiant face à un adversaire évoluant une division supérieure tout en sachant que le FCC vit une période compliquée en championnat. La prudence est donc de mise au moment d’aborder une rencontre stratégiquement importante puisque le FCC ne peut réellement plus prétendre à viser une place sur le podium en championnat ce qui implique que cette coupe de la Somme est une véritable bouffée d’air et une motivation prépondérante pour les joueurs d’aller chercher, on l’espère tous, une finale historique pour le club mais le chemin est encore long. S’il passe ce tour, les cayolais auraient l’occasion pour la deuxième fois de leur histoire d’atteindre les demi-finales de cette compétition. Effectivement, la dernière demi-finale remonte à 2008 et au vu du tirage clément, ce serait une véritable déconvenue pour les jaunes et verts de ne pas accéder au dernier carré de cette compétition. Pour cette occasion, bien aidée par une rencontre en lever de rideau entre les u13 du FCC et les filles de l’AJFV, quelques spectateurs sont donc restés et n’ont pas été déçus du spectacle puisque l’après-midi a été riche en buts.

En effet, après un coup d’envoi fictif réalisé par Tiffen Crépin (joueuse du FCC), qui célébrait son dixième anniversaire, les cayolais asphyxient rapidement leur adversaire du jour et au bout de quelques minutes, par des actions limpides et un jeu efficace, le match est déjà plié. La différence de niveau saute aux yeux entre les deux clubs, séparés de deux divisions d’écart et du coup, en confiance, la machine cayolaise est définitivement lancée et la défense de Clarins craque sous les offensives des très en vues attaquants cayolais (8-0). Dans les dernières minutes de la première période, sur coup franc puis sur corner, les visiteurs recollent légèrement au score juste avant la pause (8-2).

A la reprise, les cayolais haussent le niveau de jeu et inscrivent un nouveau but (9-2) mais se font une nouvelle fois surprendre coup sur coup sur deux belles actions adverses (9-4). Puis, les cayolais reprennent à nouveau le match en main, n’offrant plus de cadeaux à son adversaire, et l’addition se corse de plus en plus au fil des minutes qui deviennent « irrespirables » pour l’équipe de Clarins. En effet, les cayolais se font plus précis et concrétisent les actions en buts et le coup de sifflet final intervient pour le plus grand bonheur des spectateurs mais aussi de l’équipe adverse bousculée en cette fin de match puisque le tableau d’affichage indique le score sans appel de 20 à 4. Qu’importe le résultat final, les joueurs de Clarins ont affiché un état d’esprit exemplaire et pour les cayolais, l’aventure se poursuit. Après plus d’un mois sans victoire, le FCC tient enfin un nouveau succès et espère recevoir à nouveau en demi-finale de la coupe de la Somme où les équipes restantes dans le dernier carré font figures de favorites : Amiens Futsal Club (Ligue/DH), Amiens USC Futsal (Ligue/DH) et Amiens Etouvie Futsal (District/D1).

Le prochain rendez-vous du FCC est fixé au samedi 21 février 2015, à 16h30, à l’extérieur face à Chambly Futsal en championnat de DH.

 

 

Coupe de la Somme / Demi-finale :

Ils ne l’ont pas fait !!!

Amiens Etouvie Futsal 4-3 Futsal Club Cayeux 

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, BORGES Steven, AVISSE Loïc (1 but), DOMERGUE Valentin, BADJI Yaya (capitaine), BA Mickaël (1 but), MENDY Géramias et LECOMTE Alexandre (1 but).

Résumé en intégralité à venir…cependant, voici quelques mots de cette rencontre effectuée ce mardi 7 avril 2015.

Le FCC peut nourrir des regrets dans cette rencontre face à un adversaire hiérarchiquement inférieur malgré sa première place actuelle en championnat de D1 District Somme.

Malgré une entame de match poussive des cayolais avec l’ouverture du score amiénois (1-0), le FCC réagit rapidement sur une action magnifiquement menée et conclue par Alexandre Lecomte (1-1). Sur un terrain glissant, les cayolais réussissent cependant à prendre l’avantage sur un nouveau contre de Mickaël Ba (1-2). Dans la foulée, les amiénois reviennent au tableau d’affichage (2-2) mais c’est sans compter sur Loïc Avisse, qui réussit son face à face après une passe décisive d’Alexandre Lecomte (2-3).

La deuxième mi-temps sera une partie d’échec puisque le FCC ne souhaite pas trop se découvrir et au final, ce sont les amiénois qui égalisent en milieu de période (3-3). Les cayolais poussent pour revenir au score mais butent plusieurs fois sur un excellent gardien amiénois, sélectionné récemment dans l’équipe de Picardie de Futsal. Dans les cinq dernières minutes, sur une perte de balle, les amiénois vont en profiter pour faire le break dans cette rencontre (4-3) où les cayolais n’auront jamais réussi à inscrire le moindre but dans cette seconde période. Fragiles mentalement, c’est une énorme déception dans le camp cayolais qui pouvait vivre sa première finale qui se jouait d’autant plus à quelques kilomètres de Cayeux-sur-mer, à Abbeville.

Félicitations à l’équipe amiénoise qui n’a pas démérité sa victoire et qui est tombé sur un adversaire cayolais, en difficulté durant toute la seconde période avec des mauvais choix dans la dernière passe, des imprécisions techniques qui ont profité au leader de première division district Somme.

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : JUILLET

 mac do

MAC DONALD'S

Rue Cave l'Evêque

80 230 ST-VALERY/SOMME

En savoir plus : click