FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

COUPE DE LA SOMME

MATCH COUPE DE LA SOMME

Huitième de Finale :

La Coupe donne de l’air aux cayolais

US Flesselles 3-9 Futsal Club Cayeux

Gardien : BOCQUET Gaëtan.

Défenseurs : LOTTIN Yvan (capitaine, 1 but), TOUTAIN Thomas, DOMERGUE Valentin (1 but).

Attaquants : ZUMBE Valentin (4 buts), DENIS Florian (2 buts), LEGRAND Pierre (1 but), SINOQUET Jérôme.

Entraineur : FOULON Alexandre.

Accompagnateur : AVISSE Loïc.

Supporters : VANBATTEN Yves et WARGNIER Audrey.

Pour ce match joué pour le compte d’un huitième de finale de la coupe de la Somme, les cayolais se déplaçaient à Flesselles, équipe du ventre mou en division 2 district et installés deux rangs inférieurs à la Régional 1. Un adversaire flessellois que les cayolais connaissent bien pour les avoir affronté la saison dernière sur cette même compétition lors d’un quart de finale (victoire de Cayeux Futsal sur un score de 3-5). Les jaunes et verts se souviennent encore de ce match compliqué où les jaunes et verts avaient été malmenés avant de l’emporter sur une fin de rencontre houleuse.

Cependant, ce lundi 8 janvier 2018, au coup de sifflet final, ce premier match de l’année aura apporté quelques sourires dans le camp cayolais et un cri de guerre plaisant à écouter dans le vestiaire des jaunes et verts. Dominateurs dans le jeu et efficaces en attaque, les cayolais se sont qualifiés logiquement pour les quarts de finale de la Coupe de la Somme en écartant Flesselles (3-9). Les jaunes et verts profitent de la coupe pour se donner un peu d’air.

En effet, dans un climat compliqué où l’équipe première reste sur sept défaites consécutives toutes compétitions confondues, le bateau cayolais est en très mauvaise posture (actuel dernier de R1 avec 0 point et éliminés en Coupe de France et Coupe de Picardie). Malgré tout, si la Coupe de la Somme reste un objectif mineur par rapport à l’opération maintien, cette victoire aura eu le mérite de donner un peu de lueur à ce FCC bien pâle depuis plusieurs mois. Effectivement, dominateurs, agressifs voir même séduisants par moments, les cayolais se sont montrés efficaces à l’image de Valentin Zumbé par quatre fois et d’une solide défense avec son capitaine Yvan Lottin et l’impérialité de Gaëtan Bocquet dans les buts. Si tous les maux cayolais sont loin d’être résolus en un match face à une équipe flesselloise agressive et joueuse mais maladroite dans le dernier geste, l’entraineur Alexandre Foulon aura eu le mérite de redonner un coup de fouet à ce FCC proche du précipice. Mission accomplie et félicitations à tous les joueurs du soir en attendant le déplacement à Senlis ce samedi 13 janvier pour le compte de la 6ème journée de championnat R1.

 

Quart de Finale :

Forfait des amiénois, le FCC est en demi-finale.

Futsal Club Cayeux 3-0(F) Amiens Olympique

 

 

COUPE DE LA SOMME : Demi-finale

 

Pas de finale mais un public nombreux conquis…

 

Futsal Club Cayeux 2-4 Amiens Réal Futsal

 

Joueurs & Buteurs : CARON Damien, LOTTIN Yvan (capitaine), TILLETTE D’ACHEUX Corentin, AVISSE Loïc (1 but), TOUTAIN Thomas, LECOMTE Alexandre, GRISEL Jean, DENIS Florian et ZUMBE Valentin (1 but).

Entraineur : FOULON Alexandre.

Table de marque : ZUMBE Philippe.

 

Malgré la courte défaite (2-4), quelle belle soirée ont vécu les supporters du Futsal Club Cayeux (FCC) ce jeudi 19 avril 2018 en demi-finale de la coupe de la Somme. En effet, les joueurs ont été portés par une soixantaine de supporters qui n’ont pas hésité à donner de la voix et même usés de leurs cornes de brume pour l’occasion. Une salle Henri Deloison bien remplie où petits et grands, auront assisté à un match plein d’intensité au cours des cinquante minutes néanmoins, le FCC verra malheureusement une nouvelle fois son parcours arrêté à la dernière marche, juste avant une finale tant convoitée par le club depuis seize ans. Au total, le club comptabilise six demi-finales, toutes perdues dont quatre en coupe de la Somme (2008, 2015, 2017 et 2018) et deux en coupe de Picardie (2014 et 2015).

Face à son adversaire du jour, l’Amiens Réal, récemment promu en régional 2, avec une seule défaite au compteur en championnat, les cayolais sont donc prévenus et savent pertinemment qu’il faudra réaliser un match « plein » face à un adversaire qui avait déjà croisé son chemin en 2016 (défaite de Cayeux 7-1 en coupe de Picardie).

Au coup d’envoi, portés par son public, les cayolais plein d’entrain et appliqués, résistent aux timides assauts des amiénois et procèdent ainsi en contre mais la discipline défensive adverse avec un regroupement très rapide gêne considérablement les attaques cayolaises. Une partie d’échec qui s’annonce compliqué ce jeudi soir pour les locaux et c’est donc sans surprise vers la dixième minute de jeu que les amiénois ne manquent pas l’opportunité d’ouvrir le score sur un coup de pied arrêté aux abords de la surface (0-1). Quelques changements sont opérés de chaque côté, un nouvel élan retrouvé chez les jaunes et verts et à la suite d’une faute sur un attaquant cayolais, l’arbitre central n’hésite pas une seule seconde à désigner le point de pénalty, transformé en deux temps par l’inusable Loïc Avisse (1-1). Le public donne de la voix, encourage son équipe qui pousse pour faire la différence mais en vain. Les attaquants locaux tout comme les amiénois, font face à des défenses agressives bien unies qui ne donnent pour l’instant aucun signe de faiblesse jusqu’à ce débordement amiénois suivi d’une frappe croisée juste avant la mi-temps qui surprend la défense cayolaise (1-2).

Au retour des vestiaires, nous aurions pensé que les joueurs d’Alexandre Foulon seraient encore plus entreprenants pour égaliser mais les jaunes et verts subissent en début de seconde période. Ainsi, les amiénois, plus tranchants et précis, marquent coup sur coup dans les dix premières minutes de jeu (1-4). Le break est fait mais les cayolais n’abdiquent pas pour autant. Soutenu par ces supporters, Cayeux met cette fois-ci plus d’application, se créée plusieurs occasions nettes repoussées par l’excellent portier amiénois, et se voit même refuser un but après un coup-franc transformé par Loïc Avisse. En effet, contre toute attente et après quelques secondes de réflexion, l’arbitre central refuse le but car la faute commise pour l’obtention du coup franc, était un coup franc indirect. L’arbitre central, placé derrière le joueur au moment du tir, avait le bras levé et le coup franc aurait dû être joué non pas directement mais avec une passe à son coéquipier. Cependant, il reste encore dix minutes de jeu et la pression cayolaise sans relâche porte enfin ses fruits après une récupération de balle dont profite Valentin Zumbé qui redonne un mince espoir aux siens (2-4). Galvanisé par ce but,  la fin du match est quasi à sens unique, les jaunes et verts se placent très haut sur le terrain, gênant considérablement les amiénois qui contrent également à quelques reprises mais le portier Damien Caron reste solide sur sa ligne de but tout comme son homonyme amiénois qui jusqu’au coup de sifflet final, va éteindre les velléités cayolaises désespérées. Le public cayolais et les joueurs voulaient y croire, mais l’adversaire amiénois, poursuivant sur sa dynamique de victoires tout au long de la saison, s’impose brillamment grâce notamment à sa défense résistante. En attendant, Cayeux va devoir se remobiliser rapidement car dès ce samedi 21 avril 2018 (à 16h30), en dernière journée de championnat, l’équipe cayolaise reçoit Senlis AFC et espère terminer sa saison 2017/18 sur une note positive après une rétrogradation actée en division district la saison prochaine du fait de sa dernière place au classement de régional.

Le club tient enfin à remercier chaleureusement l’ensemble des personnes présentes venues en nombre ce jeudi soir, une première depuis seize ans, jamais la salle n’avait connu autant de public pour une rencontre de futsal à Cayeux-sur-mer.

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : MAI

 mac do

MAC DONALD'S

Rue Cave l'Evêque

80 230 ST-VALERY/SOMME

En savoir plus : click