FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

Coupe de Picardie

MATCH COUPE DE PICARDIE

Coupe de Picardie / 1/8ème finale :

Cayeux Futsal, sur sa lancée

Futsal Club Cayeux 18-2 Sains St-Fuscien ES

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, DIABY Balamine (2 buts), AVISSE Loïc (2 buts), DOMERGUE Valentin (2 buts), BA Mickaël (7 buts), ZUMBE Valentin (2 buts) et LECOMTE Alexandre (capitaine / 3 buts).

Le Futsal Club Cayeux (FCC), qui accueillait ce samedi 28 février 2015, l’équipe de Sains St-Fuscien ES (District/D2) pour le compte d’un huitième de finale de la coupe de la Picardie, reste sur une série de deux matchs sans défaite toutes compétitions confondues. Ainsi, l’entraineur-joueur Mickaël Ba décide de faire confiance une nouvelle fois à l’équipe convaincante sur ses dernières sorties mais doit se passer notamment des services de Yaya Badji.

Face à un adversaire qui joue deux divisions inférieures à celle du FCC, le tirage semble une nouvelle fois clément pour les cayolais qui ont rencontré un adversaire de même rang deux semaines auparavant, l’US Clarins (20-4) mais cette fois-là, c’était lors d’un quart de finale de la coupe de la Somme. D’ailleurs, à ce sujet, le tirage a été effectué ce jeudi 26 février 2015, au siège du District de la Somme, et l’Amiens Etouvie Futsal (D1/District), leader de sa division, sera le prochain adversaire du FCC dans cette compétition. Un déplacement délicat en terre amiénoise en demi-finale de la Coupe de la Somme (mardi 7 avril 2015, 20h) qui pourrait en cas de victoire des cayolais, ouvrir les portes d’une première finale qui serait historique pour le FCC.

Revenons à la rencontre du jour face à Sains St-Fusciens, le FCC entame donc la partie pied au plancher avec une première frappe d’Alexandre Lecomte qui trouve le chemin des filets sur sa première tentative (1-0) mais les visiteurs recollent rapidement au score (1-1). Cependant, la différence de niveau saute à nouveau aux yeux entre les deux clubs, séparés de deux divisions d’écart, et ainsi, petit à petit, les cayolais deviennent incisifs dans la moitié de camp adverse. Au milieu de cette première période, le match est déjà bien engagé pour les jaunes et verts (4-1). Malgré une réduction du score sur un contre (4-2), la défense adverse craque sous les offensives des attaquants cayolais qui s’en donnent à cœur joie pour prendre le large juste avant la pause (9-2).

En seconde période, les cayolais vont réaliser une deuxième mi-temps de belle facture. En effet, les locaux haussent leur niveau de jeu et forts de la confiance accumulée ces dernières semaines, le FCC, solide défensivement, termine la rencontre sur un score fleuve de 18-2. Les cayolais obtiennent donc leur billet pour les quarts de finale de la Coupe de Picardie et recevront ce samedi, un adversaire d’un tout autre calibre, Compiègne Futsal (2ème), qui voudra se racheter de son élimination en seizième de finale de la Coupe de France (3-7) face à l’équipe de Béthune Futsal (Ligue 1) mais qui voudra surtout conserver toutes ses chances d’accéder à l’étage supérieur ce qui implique alors une victoire obligatoire pour les compiégnois en terre cayolaise. Rendez-vous donc ce samedi 7 mars 2015, à 16h, salle Henri Deloison pour encourager les cayolais qui souhaiteront quant à eux, continuer sur leur bonne série de trois matchs sans défaite et pourquoi pas créer la surprise.

 

Coupe de Picardie / 1/4 finale :

Cayeux Futsal gagne par pénalité

=> joueur amiénois non qualifié pour jouer.

Amiens USC Futsal 0-3 Futsal Club Cayeux

 

 

Coupe de Picardie / Demi-finale :

Le FCC a eu sa chance…

Futsal Club Cayeux 8-10 Compiègne Futsal

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), DOMERGUE Valentin, BA Mickaël, AVISSE Loïc, OUDART Olivier (2 buts), ZUMBE Valentin (3 buts) et LECOMTE Alexandre (3 buts).

Pour la quatrième fois cette saison (deux défaites en championnat DH, une défaite en Coupe de France), le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 18 avril 2015, l’une des équipes les plus redoutables de Picardie, Compiègne Futsal, pour le compte d’une demi-finale de la Coupe de Picardie. Les cayolais avaient atteint ce stade de la compétition la saison dernière mais n’avaient pas atteint la finale en étant éliminé de peu, à l’extérieur par Chambly Futsal (6-4). Cette fois-ci, les cayolais ont l’avantage de recevoir mais sont privés de plusieurs éléments importants pour la majeure partie blessée : Badji Yaya, Diaby Balamine, Borges Steven et Mendy Géramias. Pour les remplacer, l’entraineur joueur convoque le jeune Valentin Zumbé et Olivier Oudart, au club depuis trois ans mais qui privilégie uniquement la pratique loisir. Fort heureusement, compte tenu des nombreuses absences, Olivier Oudart accepte l’invitation et officialise ainsi sa première titularisation en compétition officielle.

En tout cas, de toute évidence, les quelques spectateurs présents à cette rencontre partageaient un même sentiment de frustration à l’issue de la rencontre. En effet, les compiégnois ont souffert et il n’aura pas fallu grand-chose pour que les jaunes et verts ne parviennent enfin à faire trébucher cette équipe bâtie pour tout gagner.

D’entrée de jeu, les compiégnois mettent de l’intensité dans cette rencontre et ouvrent logiquement le score (0-1) mais Alexandre Lecomte remet dans la foulée les deux équipes à égalité après un joli tir décroisé du pied droit (1-1). Dès l’engagement, sur une belle combinaison, les isariens prennent le contrôle de la partie (1-2) et accentuent même leur avance à la suite de nombreuses erreurs défensives des cayolais (1-4). Le FCC procède alors à des changements qui vont s’avérer payants avec un pressing plus haut, qui vont gêner considérablement les isariens. Ainsi, Olivier Oudart, sur une frappe lourde et croisée du pied droit, permet aux siens de recoller au score (2-4) mais à nouveau, les expérimentés compiégnois corsent l’addition sur un coup franc joué en deux temps (2-5). Néanmoins, les cayolais continuent à se montrer dangereux et sur une frappe lointaine et splendide, touchant la barre transversale puis rebondissant juste derrière la ligne de but, Olivier Oudart se montre une nouvelle fois à l’œuvre pour le plus grand plaisir de ses partenaires (3-5). Les cayolais poursuivent ensuite leurs efforts mais se font à nouveau surprendre juste avant la pause (3-6).

Au retour des vestiaires, les cayolais se positionnent plus haut sur le terrain avec un pressing « tout-terrain ». Une prise de risque plus prépondérante mais qui va s’avérer payante. En effet, Valentin Zumbé, sur sa première occasion en seconde période, permet au FCC de recoller au tableau d’affichage (4-6) mais cruellement, les isariens calment dans la foulée les ardeurs de leurs adversaires avec un nouveau but (4-7). Vexés, les cayolais tentent le « tout pour le tout » et se libèrent progressivement dans le jeu. La physionomie du match va alors tourner à l’avantage des cayolais en l’espace de quelques minutes. Effectivement, pour la première fois de la saison sur son terrain, le FCC va réaliser dix minutes de jeu remarquable avec un réalisme « insolent » où les cayolais répètent les efforts, multiplient les actions et poussent pour faire plus. La solidarité des jaunes et verts est récompensée et quatre buts cayolais vont être alors inscrits par l’intermédiaire du jeune Valentin Zumbé par deux fois tout comme pour son coéquipier Alexandre Lecomte qui inscrira également deux buts (8-7). Il reste huit minutes de jeu et les cayolais ont pour l’instant, un petit pied en finale. Euphoriques dans le camp cayolais, les compiégnois n’y sont plus et réalisent alors un temps mort, qui va se confirmer décisif. En effet, alors que le FCC tient sa première finale, les compiégnois trouvent malheureusement des solutions au meilleur moment de la partie. Alors qu’ils semblaient plutôt mal en point, les isariens reviennent au score (8-8). Les locaux accusent le coup et l’inquiétude grandit lorsque les compiégnois inscrivent un sublime but sur un geste difficile à réaliser et qui va se loger sous la barre transversale du portier cayolais (8-9)…tout est à refaire. Dans les dernières minutes de jeu, en lançant les dernières attaques dans la « bataille », le FCC, émoussé physiquement, est néanmoins tout prêt de recoller au score mais bute sur le portier isarien plus inspiré en cette fin de rencontre, au plus grand désarroi des spectateurs et des joueurs, où un dernier but anecdotique des compiégnois sera inscrit dans les dernières secondes de jeu (8-10).

Quel dommage ! Les huit dernières minutes de la rencontre ont tout de même passablement gâché son épilogue. Les isariens accèdent pour la troisième fois consécutive à la finale de la Coupe de Picardie et défendront ainsi leur titre le samedi 16 mai 2015 face à l’Amiens Futsal Club, facile vainqueur de St-Just Acles Futsal (7-2).

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : SEPTEMBRE

 

AU MYTILUS

1 rue Boyard

80 410 CAYEUX-SUR-MER

En savoir plus : click