FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

Résumé Coupe de France

MATCH COUPE DE FRANCE

 

Coupe de France (1er tour) :

Le FCC se qualifie face à sa « bête noire »

Futsal Club Cayeux 2-1 Chambly Futsal

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, DIABY Balamine, BORGES Steven (capitaine), AVISSE Loïc, DOMERGUE Valentin, BADJI Yaya, MENDY Géramias (1 but) et BA Mickaël (1 but).

Après deux défaites consécutives en championnat, le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 1er novembre 2014, l’équipe de Chambly Futsal dans le cadre du premier tour de la coupe de France. Un adversaire isarien que les cayolais redoutent particulièrement puisque le FCC n’a jamais réussi à s’imposer face à cette équipe camblysienne lors des cinq rencontres au total effectuées toutes compétitions confondues. Bien entendu, les jaunes et verts gardent principalement en mémoire cette défaite (6-4) de la saison dernière lors de la demi-finale de la coupe de Picardie qui aurait pu ouvrir au club sa première finale.

Pour rappel, il faut savoir également que la coupe de France n’a jamais été une compétition dans laquelle le FCC a brillé. Pour preuve, il faut remonter à décembre 2005 où le FCC avait atteint la finale régionale dans cette compétition. Depuis cette date, soit 8 saisons écoulées, le club a toujours été éliminé au premier tour de la coupe de France mais tout ceci est désormais terminé. En effet, au terme d'un match plein où les deux équipes se sont rendues coup pour coup, les cayolais sont parvenus à arracher une victoire méritée mais que ce fût dur…

L’entraineur Mickaël Ba reconduit la même équipe que lors de la rencontre face à Compiègne Futsal mais profite également de la profondeur de son banc avec les retours de son buteur Géramias Mendy et de Loïc Avisse pour apporter de la fraicheur à l’équipe.

Dès l’entame de la rencontre, la volonté camblysienne se heurte immédiatement aux velléités cayolaises. Positionnés haut sur le terrain, les cayolais refusent de reculer et sûrs de leurs forces, les jaunes et verts multiplient les occasions. Pour autant, ça ne rentre pas… les deux gardiens réalisent chacun à leur tour de nombreuses parades mais finalement, le premier a craqué sera le portier isarien à la suite d’un joli contre conclu par Mickaël Ba (1-0). La réaction camblysienne se fait plus consistante mais le portier Sébastien Avisse, en état de grâce, repousse les multiples tentatives qui commencent à irriter les isariens qui ne trouvent pas la faille dans cette défense cayolaise. Refermant petit à petit les espaces entre les lignes, le FCC parvient à la pause avec ce précieux but d’avance au tableau d’affichage.

Au retour des vestiaires, progressivement, les cayolais cèdent du terrain et subissent les assauts répétés des camblysiens. Néanmoins, la solidarité des jaunes et verts parvienne toujours à contrer les offensives isariennes grâce au dernier rempart cayolais qui s’emploie de plus en plus et retarde ainsi l’ouverture du score chez les visiteurs. Evoluant en contre, les cayolais multiplient encore les opportunités et c’est finalement, l’attaquant Mendy Géramias qui permet aux siens (2-0) de croire à huit minutes du terme de la rencontre, à une possible qualification au second tour. La furia des dernières minutes imposées par les isariens est redoutable. Vexés, les camblysiens tentent le tout pour le tout et trouvent ainsi la faille grâce à une judicieuse talonnade (2-1). Il reste trois minutes de jeu, intense dans lesquelles le FCC se fait peur à plusieurs reprises, cependant, au bout du suspens, les cayolais tiennent leur qualification. Un petit exploit qui leur permet de s’offrir un succès mérité face à une redoutable équipe camblysienne à la fois joueuse et volontaire. Hasard du calendrier, le FCC reçoit à nouveau Chambly Futsal samedi 8 novembre 2014 à 16h où les isariens auront à cœur de prendre leur revanche.

 

 

Coupe de France (2ème tour) :

Un sentiment de grand gâchis

Futsal Club Cayeux 8-10 Compiègne Futsal

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, DIABY Balamine (2 buts), BORGES Steven (capitaine, 1 but), AVISSE Loïc, DOMERGUE Valentin, BADJI Yaya, LECOMTE Alexandre (2 buts) et BA Mickaël (3 buts).

Après une victoire obtenue (7-6) dans la difficulté la semaine dernière en championnat face à St-Quentin Olympique, le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 29 novembre 2014 pour le second tour de la coupe de France, l’équipe de Compiègne Futsal, actuel leader de DH (1 seule défaite) et qui souhaite revivre l’épopée de la saison dernière où ils avaient atteint le stade des 1/32ème de finale en se faisant éliminé par le club de Garges Djibson (ligue 1).

Cependant, les compiégnois se méfient de cette équipe cayolaise qui leur avait posé des difficultés lors du match aller à Compiègne (5-4) mais aussi la saison dernière où le FCC avait réussi un petit exploit à domicile (6-5) en arrêtant leur série de 19 victoires consécutives toutes compétitions officielles confondues. Preuve que le FCC est capable d’un nouvel exploit face au colosse compiégnois tout en sachant que l’entraineur Mickaël Ba dispose de l’ensemble de ces joueurs, hormis Géramias Mendy, toujours blessé.

En préambule de la rencontre, le FCC remettait le trophée « Challenge CRASIF 2014 » au club de Compiègne Futsal pour l’ensemble de ces résultats obtenus durant la saison 2013/14. Créé par le FCC, le Centre Régional d’Analyses Statistiques et d’Informations sur le Futsal (CRASIF) de Picardie a notamment pour objectifs de centraliser l’ensemble des résultats et des classements du futsal sur un plan régional et départemental mais aussi de réaliser un classement des clubs par l’intermédiaire d’un mode de calcul simple permettant de mesurer les performances de chaque équipe futsal picarde et de suivre ainsi leur évolution.

La rencontre débute ensuite avec une ouverture du score des cayolais au bout de 5 minutes de jeu sur une percussion de Mickaël Ba (1-0) plaçant ainsi son équipe sur les bons rails. Vexés, les compiégnois repartent à l’assaut du but de Sébastien Avisse mais forts de leur solidarité et bien organisés, les cayolais prennent le dessus lors des phases offensives de leurs adversaires et Balamine Diaby en profite alors pour doubler le score sur une jolie frappe des 9 mètres (2-0). La réponse compiégnoise ne tarde pas à intervenir et sur une perte de balle des cayolais, le champion de Picardie revient au score (2-1). Poussant pour revenir à hauteur de leurs hôtes, les compiégnois se font à nouveau surprendre dans le replacement défensif et c’est cette fois-ci le capitaine Steven Borges qui s’en va tromper le gardien après un joli tir sur le côté droit (3-1 / Steven inscrit au passage le 700ème but du FCC en compétition officielle depuis sa création en 2002). Dans la foulée, sur une longue remise, Alexandre Lecomte profite d’une erreur de la défense isarienne et trompe le gardien (4-1). Piqués au vif, les compiégnois répondent immédiatement juste avant la pause, sur une nouvelle perte de balle au milieu du terrain des cayolais, jusqu’alors intraitable défensivement (4-2). Un avantage mérité qui montre une nouvelle fois que le FCC est très solide dans la première mi-temps. En effet, sur les neuf rencontres effectuées toutes compétitions confondues cette saison, le FCC a mené sept fois au tableau d’affichage à la mi-temps et n’a remporté au final que deux petites victoires.

Et cette statistique s’est malheureusement à nouveau répétée lors de cette rencontre au grand dam des cayolais. Dans son temps faible, les dix premières minutes de cette seconde période auront été fatales aux cayolais qui se sont fait assommer au moment où on pensait que l’exploit était possible. Effectivement, c’est tout d’abord un pénalty accordé à la suite d’une main peu évidente (4-3), puis d’un coup franc direct généreusement accordé à 9 mètres (4-4) et enfin, bousculés, les cayolais encaissent deux nouveaux buts à la suite de jolis contres menés (4-6). Et pourtant, les jaunes et verts ne sont pas disposés à se laisser écraser et sur une belle remise de la tête de Mickaël Ba, l’attaquant Alexandre Lecomte fusille d’une reprise de volée le portier compiégnois (5-6) mais quelques secondes plus tard, le leader de DH se redonne un peu d’air dans cette rencontre (5-7). Le jeu s’équilibre et les occasions se présentent de part et d’autres mais à nouveau, les cayolais vont inscrire un nouveau but synonyme d’espoir par l’intermédiaire de Mickaël Ba qui s’extirpe de la défense compiégnoise sur le côté gauche et trompe le gardien compiégnois d’une frappe croisée (6-7). Les compiégnois ne voulant pas laisser le doute s’installer, répliquent quelques minutes plus tard (6-8). Dès la remise en jeu, les cayolais insistent et surprennent à nouveau cette défense isarienne sur un nouveau but de Mickaël Ba (7-8). Le jeu « du chat et de la souris » continue et encore une fois, les expérimentés compiégnois ne laissent aucun espoir au FCC (7-9). Les dernières minutes approchent, les cayolais tentent le tout pour le tout et Balamine Diaby, d’une jolie frappe enroulée, réduit le score (8-9). Le FCC n’a pas dit son dernier mot, s’accroche et même, est tout prêt de revenir au score mais pour la quatrième fois dans cette seconde période, les isariens prennent leur envol dans cette rencontre pour ne plus jamais être rattrapé (8-10).

Un sentiment de grand gâchis se lit sur les visages des cayolais, avec une excellente première période et puis, quatre buts en quelques minutes dès le retour des vestiaires qui auront été fatals au FCC dans cette rencontre où les compiégnois en sortent vainqueur. Il faut saluer leur excellente prestation dans cette seconde période et on leur souhaite le meilleur dans cette compétition. Quant aux cayolais, ils auront une semaine pour se remettre de leur déception et se préparer à rebondir à l’extérieur, ce samedi 6 décembre 2014, à 15h30, face à l’Amiens Futsal Club (2ème), en état de forme et au coude à coude avec Compiègne Futsal dans ce championnat de DH.

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : JUILLET

 mac do

MAC DONALD'S

Rue Cave l'Evêque

80 230 ST-VALERY/SOMME

En savoir plus : click