FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

RESUME COUPE DE FRANCE

MATCH COUPE DE FRANCE

Coupe de France / 1er tour :

Les cayolais, pas vernis en terre senlisienne…

Senlis AFC 4-3 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), DOMERGUE Valentin (1 but), AVISSE Loïc, JUPIN Olivier, LOTTIN Yvan (1 but), LECOMTE Alexandre et ZUMBE Valentin (1 but).

En déplacement à Senlis ce samedi 31 octobre 2015, pour le compte du premier tour de la coupe de France, le Futsal Club Cayeux (FCC) s’est incliné sur le score de 4-3. Si les cayolais ont su relever la tête dans le jeu et les intentions après la défaite de la semaine dernière en championnat DH à domicile face à l’Amiens Etouvie Futsal (5-7), les jaunes et verts ont cédé à la toute dernière seconde de jeu. Quel dommage, surtout qu’une grossière erreur de l’arbitre central, reconnue dans la foulée par lui-même, a clairement avantagé les senlisiens en cette toute fin de rencontre…

Organisés comme la semaine dernière avec un nouveau venu, Olivier Jupin qui remplace Erwan Simon, les joueurs de Sébastien Avisse subissent l’entame de match volontaire des isariens qui prennent les cayolais à revers par deux fois en l’espace de dix minutes de jeu (2-0). Une entame de match catastrophique mais le FCC ne baisse pas la tête pour autant. La réponse cayolaise intervient ensuite sur une échappée solitaire de Valentin Zumbé qui se joue de la défense adverse puis trompe le portier isarien d’un ballon parfaitement logé au ras du poteau gauche (2-1). Puis, les deux équipes se rendent coup pour coup mais c’est Senlis qui se voit récompensé de ses efforts sur un nouveau contre juste avant la pause (3-1).

Mais dès le retour des vestiaires, les cayolais donnent le ton et c’est bien le FCC qui domine alors les débats. Il faudra cependant attendre vers la dixième minute de jeu dans cette seconde période pour que Valentin Domergue subtilise un ballon sur le côté droit, puis s’en va défier le portier isarien d’une frappe au ras du sol (3-2). Revigorés par ce retour au score, les cayolais poussent pour égaliser et sur un joli mouvement collectif, Yvan Lottin élimine son défenseur sur une roulette puis d’un pointu, trompe le gardien au plus grand bonheur de l’équipe cayolaise (3-3). Les isariens sont assommés, privés de ballon par des cayolais plus fringants. Les jaunes et verts profitent alors des espaces ouverts par la volonté offensive des cayolais et à quelques encablures de la fin de la partie, un fait de jeu assez rare se produit.   

Les isariens s’arqueboutent en défense mais Alexandre Lecomte réussit néanmois à se déjouer de son défenseur qui lui tire son maillot, mais l’attaquant cayolais résiste puis contourne le gardien senlisien, l’attaquant cayolais tire…l’arbitre siffle…et le ballon entre dans les filets. Persuadés d’avoir marqué, les malheureux cayolais se voient refuser un but par l’arbitre central qui reconnait son erreur de ne pas avoir laissé l’avantage aux cayolais. Le constat est sévère à ce moment de la partie, les cayolais sont irrités par cette mauvaise intervention arbitrale et du coup, un coup franc est alors tiré aux abords de la surface qui ne donnera malheureusement rien. La tension est palpable et il reste à peine cinq minutes de jeu. Puisants dans leur dernière force, les senlisiens « ressuscités » poussent pour aller chercher plus et éviter la séance de tirs au but qui se profile. La réaction isarienne se fait donc plus consistante et alors que l’on joue les toutes dernières secondes, un contre « assassin » des senlisiens intervient (4-3) et l’arbitre siffle dans la foulée la fin d’une rencontre frustrante pour des cayolais qui n’ont pas à rougir de leur prestation. La réaction cayolaise dans cette seconde période a été remarquable où les isariens ont été asphyxiés par les velléités offensives des jaunes et verts, forcément déçus à la fois sur le résultat final mais aussi chagriné d’un fait de jeu qui aurait certainement changé la donne dans le camp cayolais. Il faudra vite se remettre de cette désillusion, car les cayolais se déplaceront à nouveau le samedi 7 novembre 2015 (20h15) chez le promu isarien, Saint-Just-en-Chaussée, tombeur de Compiègne Futsal lors de la première journée de championnat.

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : FEVRIER

 

MAC DONALD'S

Rue du Cave l'Evêque

80 230 ST VALERY/SOMME

En savoir plus : click