FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

RESUME COUPE DE PICARDIE

MATCH COUPE DE PICARDIE

Coupe de Picardie : 1/8 EME FINALE

En route pour les quarts

 Amiens Marivaux Futsal 1-7 Futsal  Club Cayeux               

 Joueurs et Buteurs : BOCQUET Gaëtan (capitaine), AVISSE Loïc, DIABY Balamine (1 but), DOMERGUE Valentin, BA Mickaël (3 buts),  LECOMTE Alexandre (2 buts), BADJI Yaya (1 but).

Les hommes de Mickaël Ba ont rendu une copie propre ce mardi 25 février 2014 en huitième finale de la coupe de Picardie.
Menés 1-0, les cayolais ont été très peu inquiétés dans cette rencontre et ont réussi à renverser la tendance rapidement pour ensuite prendre le large. Au final, un score sans appel de 7 buts à 1.
Un coup de chapeau à cette équipe amiénoise qui a montré qu'elle n'avait pas le niveau de D2 et nous lui espérons le meilleur pour les saisons prochaines.
Coupe de Picardie : ¼ Finale :

Une victoire historique pour le club

Futsal Club Cayeux 8-4 Amiens Etouvie Futsal

Joueurs & Buteurs :
AVISSE Sébastien (capitaine), DIABY Balamine, BA Mickaël (3 buts), DOMERGUE Valentin (1 but), AVISSE Loïc (1 but), GROSBOILLOT Alexandre, BADJI Yaya (1 but) et LECOMTE Alexandre (2 buts).

Le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 8 mars 2014 à l’occasion d’un quart de finale de la coupe de Picardie, l’Amiens Etouvie Futsal (DH), vainqueur de la coupe de Picardie 2012. La dernière confrontation entre les deux clubs date du 26 octobre 2013 où les amiénois l’avaient emporté sur le fil devant leur public (5-4).
Les cayolais débutent la rencontre conscients de la qualité de leur adversaire et prennent rapidement la marque par l’intermédiaire de Mickaël Ba (1-0). Incertain, le capitaine Sébastien Avisse dans les buts, montre le chemin à suivre à ses partenaires en repoussant plusieurs tentatives adverses néanmoins ce dernier s’incline à la suite d’une belle action amiénoise (1-1). L’Amiens Etouvie Futsal se montre fébrile défensivement et le FCC en profite grâce à Loïc Avisse sur un bon décalage de Mickaël Ba (2-1). Les amiénois se montrent « brouillon » et sur une sublime frappe lointaine de Valentin Domergue sous la barre transversale (3-1) puis sur une belle chevauchée de Mickaël Ba qui s’en va défier ensuite le portier amiénois (4-1), les cayolais prennent un avantage psychologique dans cette rencontre. Cependant, les amiénois ne sombrent pas et vont même réagir à la suite de deux très bons mouvements collectifs (4-3). Cette débauche d’énergie amiénoise pour recoller au score profite alors aux cayolais qui reprennent un avantage certain juste avant de rejoindre les vestiaires à la suite d’une bonne combinaison entre Mickaël Ba et Yaya Badji, ce dernier parvient à transmettre idéalement à son coéquipier dont le plat du pied ne laisse aucune chance au portier amiénois (5-3).
Les cayolais, ne souhaitant pas revivre la déconvenue des premières minutes de la semaine passée, reviennent gonflés à bloc à l’entame de la deuxième période. Dès la première action, Mickaël Ba prend ainsi le dessus sur la défense amiénoise et voit son tir heurté le poteau gauche mais heureusement Alexandre Lecomte, bien positionné, n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (6-3). Les cayolais ont conscience que le début de seconde période et la faculté à vite faire la différence seront un élément décisif de cette rencontre. Ainsi, fort de ce paramètre, les cayolais prennent le large au tableau d’affichage grâce à deux nouvelles réalisations : la première est à mettre à l’actif d’Alexandre Lecomte sur une frappe en deux temps (7-3) puis Mickaël Ba en chef d’orchestre, rend « la monnaie de la pièce » à son compère Yaya Badji en lui transmettant un caviar (8-3). Mickaël Ba en profite pour ménager ses hommes et fait alors tourner son effectif : Alexandre Grosboillot apparait ainsi pour la première fois cette saison sous les couleurs jaunes et verts. En fin de match, l’Amiens Etouvie Futsal tente le tout pour le tout mais le portier cayolais, en état de grâce, ne s’inclinera qu’une dernière fois (8-4) dans les ultimes minutes de jeu de la rencontre.
Fort de ce résultat et de cette qualification, le FCC sera aux rendez-vous des demi-finales de la coupe de Picardie. Une première pour ce petit club de la Picardie Maritime qui n’a encore jamais atteint le stade d’une telle compétition. Hormis une place de vice-champion de Somme 2011, le club n’a encore rien gagné mais grandit au fil des saisons. Le club attend donc avec impatience le tirage au sort en espérant éviter un déplacement périlleux chez l’un des prétendants à la finale. Hasard du calendrier, le prochain rendez-vous des séniors met une nouvelle fois aux prises les deux mêmes équipes ce samedi 15 mars 2014 mais cette fois en championnat de division honneur à la salle Henri Deloison (à 16h). En lever de rideau, les u18 affronteront Miannay JS à 14h30 en championnat de district somme de 1ère Division.
  

 

Coupe de Picardie / Demi-Finale :

Le FCC peut nourrir des regrets

CLEC Chambly 6-4 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), BA Mickaël (2 buts), BADJI Yaya (1 but), AVISSE Loïc, DOMERGUE Valentin (1 but), RIVIERE Maxime et LECOMTE Alexandre.

Après une série de deux défaites consécutives en championnat de DH, le Futsal Club Cayeux (FCC) se déplaçait à Chambly pour espérer atteindre la finale de la Coupe de Picardie. Lors des dernières confrontations, le FCC s’est toujours lourdement incliné sur son adversaire et les cayolais savent combien la marche sera haute pour passer ce tour sachant qu’il doit se passer de son solide défenseur Balamine Diaby, retenu pour jouer avec l’équipe d’Ailly-sur-Somme en DH et de son attaquant, Julien Tartaglia.

Que de regrets…Le FCC a eu sa chance mais c’est Chambly qui l’emporte au final. Au coup d’envoi, les deux équipes se rendent coup pour coup mais c’est bien Chambly, équipe en forme du moment (invaincue depuis 7 rencontres en DH), qui ouvre le score dans cette rencontre (1-0) devant un public en ébullition. Mis en confiance, les isariens enchaînent les bons mouvements et font le break dans cette partie (2-0). Paradoxalement, cet écart va réveiller les cayolais. Sachant qu’un troisième but serait catastrophique pour les jaunes et verts, le FCC repart à l’assaut et se voit récompenser de ses efforts grâce au jeune Valentin Domergue qui montre la voie à ses partenaires (2-1). Les cayolais se décident enfin à hausser le ton et c’est sur un splendide coup franc de Mickaël Ba, que les cayolais recollent logiquement au score (2-2). Dans la foulée, le FCC manque de faire la différence sur une frappe d’Alexandre Lecomte qui touche les deux montants du portier camblysien juste avant la pause.

Au retour des vestiaires, c’est un FCC bien décidé de prendre l’avantage sur le parquet isarien. Fidèles à cette fin de première mi-temps, les cayolais ne se laissent pas dépasser et mieux, s’offrent diverses occasions. Les efforts fournis sont récompensés sur une jolie combinaison en une touche de balle entre Loïc Avisse, Alexandre Lecomte et Yaya Badji qui ne se fait pas prier pour crucifier le gardien adverse (2-3). Les quelques supporters cayolais exultent néanmoins, ce sera malheureusement une joie de courte durée. En effet, le FCC craque coup sur coup et Chambly inverse la tendance en quelques minutes : deux attaques payantes et le FCC est sévèrement puni (4-3), un « coup de massue » pour les cayolais qui deviennent désorganisés. Ainsi, Chambly en profite, monte encore en puissance et profite des pertes de balle cayolaise et des inattentions défensives qui lui permette d’enfoncer le clou dans cette seconde période (6-3). Les dix dernières minutes sont à l’avantage des cayolais, Chambly s’arque-boute en défense pour préserver l’essentiel et finit par craquer sur une bonne combinaison où Mickaël Ba reprend de volée une passe malicieuse d’Alexandre Lecomte entre les deux défenseurs (6-4). Dans la minute qui suit, sur un contre, ce même Alexandre Lecomte, dribble le gardien camblysien mais n’arrive pas à redresser suffisamment sa balle dans les filets adverses. Le score ne bougera plus et le FCC est éliminé aux portes de la finale de la Coupe de Picardie. Malgré cette défaite, le FCC a eu fier allure et a fait trembler cette solide équipe de Chambly, invaincue en 2014 et récemment vainqueur sur le terrain de Compiègne en championnat DH. Sans avoir été conquérant, moins serein qu’à l’habitude, Chambly a bien géré ses moments faibles et mis à profit leur période forte pour ne pas rater les cibles qui leur étaient offertes et ainsi tenir à distance ces cayolais qui peuvent nourrir des regrets après cet avantage de courte durée en début de seconde période. Et si aujourd’hui le parcours s’arrête en demi-finale, il reste trois matchs de championnat à gagner. La première de ces rencontres se déroulera le samedi 3 mai 2014 à l’extérieur, face à Ailly-sur-Noye Fraternelle Futsal (à 14h45).

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : FEVRIER

 

MAC DONALD'S

Rue du Cave l'Evêque

80 230 ST VALERY/SOMME

En savoir plus : click