FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

RESUME COUPE DE PICARDIE

MATCH COUPE DE PICARDIE

 

 

Coupe de Picardie / 1/8ème finale :

Un FCC mouvementé…

Futsal Club Cayeux 1-7 Amiens Real FC

Joueurs & Buteurs : FOULON Alexandre, LEDUC Romain, OUDART Hugo, BRISVILLE Guillaume, AVISSE Loïc, ZUMBE Valentin (1 but), LOTTIN Yvan et LECOMTE Alexandre (capitaine).

Le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 5 mars 2016, l’équipe de l’Amiens Réal (D1 District / 4ème) pour le compte d’un huitième de finale de Coupe de Picardie et s’est incliné lourdement sur le score de 7-1.

Pas si surprenant que cela car les choses semblaient bien compliquées au coup d’envoi de ce match face à l’Amiens Real, invaincu en 2016 et qui lutte pour la montée en Division Honneur. En effet, malgré la qualité de l’adversaire, la semaine a été mouvementée au sein du club après la démission en début de semaine de son Président Sébastien Avisse qui était également l’entraineur-gardien de l’équipe A, quittant ses fonctions après ses 14 années passées au club ainsi que l’annonce d’une deuxième démission, celle de son Président d’Honneur, Michel Avisse. Deux communiqués qui n’arrangent en rien les affaires du FCC à ce moment prépondérant de la saison qui, se voit également privé pour cette partie de joueurs cadres en défense : Valentin Domergue (genou) et Pierre-Alain Delaby (cheville) mais aussi en attaque (Stéphane Bellet et Simon Legrand).

Ainsi, en attendant de trouver une personne aux commandes de l’équipe sénior, Loïc Avisse et Philippe Zumbé enfilent donc la casquette d’entraineurs. Dés l’entame de match, les deux équipes se livrent un gros duel avec beaucoup d’intensité et il faudra donc attendre la 15ème minute de jeu, sur une frappe lourde des 9m d’un attaquant amiénois qui trompe le nouveau portier cayolais Alexandre Foulon, masqué par son défenseur sur cette tentative concluante, pour que le score évolue au tableau d’affichage (0-1). Dans la foulée, après une montée rageuse de son propre camp, un défenseur amiénois passe en revue plusieurs joueurs cayolais avant de surprendre le gardien cayolais sur un tir en déséquilibre et à l’arrachée (0-2). Néanmoins, les cayolais poussent mais Amiens ne cède pas. Au contraire, ce sont les amiénois qui, se montrent une nouvelle fois en évidence juste avant la pause (0-3).

Au retour des vestiaires, les cayolais se font encore surprendre rapidement sur une frappe lointaine des 10m sur le côté droit (0-4) puis quelques minutes plus tard, sur une mauvaise appréciation du gardien cayolais qui se fait lober malicieusement, à la suite d’un long ballon envoyé par un défenseur amiénois aux abords de la ligne médiane (0-5). Sonnés, les jaunes et verts ne s’effondrent pas pour autant et multiplient les occasions. Ainsi, Valentin Zumbé redonne un mince espoir aux siens sur une frappe des 9m au centre du terrain (1-5). Puis, décisif, le portier amiénois parvient durant dix minutes à repousser de nouvelles tentatives cayolaises et se voit même secouru de son poteau à deux reprises. Un FCC maladroit, malchanceux, manquant quelque fois d’envie, et qui encaissera ensuite en contre deux nouveaux buts durant la fin de partie (1-7). Amiens Réal remporte donc une victoire méritoire qui à la vue de la prestation cayolaise, n’est pas surprenante. Les joueurs du FCC auront une semaine pour se remettre de cette nouvelle déception en affrontant ce samedi 12 mars 2016, à Cayeux-sur-mer, le club de St-Just-en-Chaussée Futsal, qui n’a pas souhaité accepter le report demandé par le FCC, quinze jours auparavant. Pour ce prochain match, les séniors ne pourront compter sur la présence des U18, qui seront en détection à Amiens afin de tenter d’intégrer l’équipe de Picardie U18 de Futsal. Des séniors qui seront également privés de nombreux joueurs cadres blessés et c’est donc une nouvelle rencontre qui s’annonce donc compliquée pour le club cayolais qui vit actuellement une période délicate à gérer.

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : SEPTEMBRE

 

AU MYTILUS

1 rue Boyard

80 410 CAYEUX-SUR-MER

En savoir plus : click