FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

Résumé DH Retour

MATCH RETOUR DH 

Championnat DH / J10 :

Le FCC renoue avec la victoire

Futsal Club Cayeux 13- 6 Beauvais Massey

Joueurs & Buteurs : JUPIN Victor, DIABY Balamine, AVISSE Loïc (1 but), DOMERGUE Valentin (3 buts), BADJI Yaya (1 but), BA Mickaël (6 buts) et LECOMTE Alexandre (2 buts).

Après la lourde défaite reçue à l’extérieur (10-2) face à l’Amiens Futsal Club la semaine dernière, le Futsal Club Cayeux (FCC), qui reste sur deux défaites consécutives toutes compétitions confondues, souhaite arrêter l’hémorragie au plus vite et repartir de l’avant dans ce championnat. Cependant, au vu des derniers résultats obtenus, les joueurs appréhendent ce nouveau rendez-vous fois ce samedi 13 décembre 2014 même si la rencontre s’annonce en principe plus aisée face à la lanterne rouge, Beauvais Massey, promu isarien qui ne compte pour l’instant aucune victoire et qui s’est déplacé cette après-midi sans remplaçant.

Déjà privés de Géramias Mendy (blessé) depuis plusieurs rencontres, l’entraineur Mickaël Ba doit une nouvelle fois se priver de son gardien Sébastien Avisse (blessé) ainsi que de Steven Borges (blessé) et de Julien Tartaglia (indisponibilité).

 

En préambule de ce match, les joueurs se sont regroupés et ont respecté une minute de silence en mémoire de Madame Brisville Roselyne.

D’entrée de jeu, les cayolais mettent de l’intensité dans ce début de rencontre et au bout de cinq minutes de jeu, le FCC mène logiquement de deux buts grâce à des réalisations d’Alexandre Lecomte et de Valentin Domergue (2-0). Puis, sur une longue relance du gardien, le jeune Victor Jupin se fait surprendre par l’attaquant isarien qui glisse la balle sous les jambes du portier cayolais (2-1). Mais aussitôt, les jaunes et verts se relancent à l’assaut des buts beauvaisiens et en profitent pour corser l’addition : avec deux duels remportés par l’attaquant Mickaël Ba, puis sur une erreur d’appréciation du gardien beauvaisien à la suite d’une passe puissante de Loïc Avisse en direction du but et enfin, un nouveau but sur une frappe puissante côté droit de Valentin Domergue mal repoussée par le portier isarien (6-1). Par éclairs, la lanterne rouge, émoussé physiquement, ne s’avère pas vaincu pour autant. Ainsi, sur deux contres, les beauvaisiens se montrent décisifs et laissent entrevoir un mince espoir juste avant la pause (6-3).

Au retour des vestiaires, les beauvaisiens essayent de revenir au score mais ce sont les locaux qui vont à nouveau creuser un écart important dans cette rencontre : dans un premier temps, un joli pointu de Mickaël Ba, une jolie frappe lointaine de Valentin Domergue puis, un nouveau duel remporté par Mickaël Ba sur le portier isarien qui passe une mauvaise après-midi (9-3). Néanmoins, pour la seconde fois de la rencontre, les jaunes et verts se déconcentrent. Ainsi, les beauvaisiens profitent des grossières erreurs défensives du FCC et signent trois buts coup sur coup qui replacent une seconde fois les beauvaisiens dans ce match (9-6). Evoluant à cinq durant toute la rencontre, les beauvaisiens souffrent malgré tout dans cette fin de partie qui s’avère pour eux « irrespirable ». Les débats basculent donc définitivement dans les dix dernières minutes où les cayolais font basculer la défaite beauvaisienne en une petite « déroute » avec quatre nouveaux buts inscrits (Mickaël Ba par deux fois, Alexandre Lecomte et Yaya Badji) portant le score définitif à 13-6. Malgré tout la bonne volonté évidente des beauvaisiens, le score aurait pu être encore plus lourd tant le FCC a fait preuve plusieurs fois de maladresse devant le but. Néanmoins, cet excellent résultat en championnat permet de creuser l’écart avec les beauvaisiens (10ème), mal en point, qui devront réaliser un parcours exemplaire dans la phase retour pour se sauver de la relégation.

Les cayolais n’auront que quelques jours pour savourer ce résultat car le prochain rendez-vous, le dernier de l’année 2014, est à nouveau à domicile, avec un derby « maritime », le samedi 20 décembre 2014, à 16h, face au voisin abbevillois (D1 district), en huitième de finale de la coupe de la Somme.

 

 

 

Championnat DH / J11 :

Le FCC a eu sa chance…

Amiens USC Futsal 7-4 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : FOULON Alexandre, BORGES Steven, DIABY Balamine (capitaine / 1 but), AVISSE Loïc, BA Mickaël (2 buts), BADJI Yaya et MENDY Géramias (1 but).

Après une mini-trêve de trois semaines, le Futsal Club Cayeux (FCC) se rendait à Amiens ce samedi 24 janvier 2015 pour le compte de la onzième journée de championnat DH face à l’une des bonnes équipes surprises samariennes, l’Amiens USC Futsal (3ème).

Après une défaite (7-6) à l’extérieur lors de la dernière journée de championnat contre l’équipe en forme d’Ailly-sur-Noye Futsal qui s’est qualifiée récemment pour les 1/32ème de finale de la coupe de France, les cayolais (7ème) avaient à cœur de se reprendre même si une nouvelle fois, les indisponibilités sont au rendez-vous : Sébastien Avisse et Alexandre Lecomte (malades), Valentin Domergue (blessé). Ainsi, au niveau des gardiens, avec l’absence de Sébastien Avisse, le jeune Victor Jupin avait pour habitude de le suppléer mais son déménagement vers la Corse, fait que le FCC a dû recruter un gardien lors de la trêve hivernale en la personne de Gaëtan Bocquet, bien connu du club pour avoir déjà disputé six saisons au FCC. Malgré tout, ce dernier étant également exceptionnellement indisponible et les deux gardiens U17 n’étant pas surclassés pour évoluer en séniors, c’est donc vers le gardien loisir, Philippe Zumbé que se tourne logiquement l’entraineur Mickaël Ba. Cependant, quelques heures avant le départ pour Amiens, Philippe Zumbé déclare à nouveau forfait en raison d’un état grippal. Pour le remplacer au « pied levé », le coach cayolais fait donc appel à Alexandre Foulon, arrivé début janvier 2015, qui a déjà joué à ce poste en équipe universitaire de futsal.

Les joueurs de Mickaël Ba débutent donc la rencontre et subissent la bonne entame de match volontaire et appliqué des amiénois qui prennent à revers les cayolais par deux fois sur des frappes croisées (2-0). Le FCC ne baisse pas la tête pour autant, la possession de balle et les mouvements deviennent ensuite à l’initiative des cayolais, et sur un joli mouvement collectif, Géramias Mendy conclut cette action (2-1). Dans la foulée, les cayolais prennent le match en main, et sur une nouvelle action rondement menée, les jaunes et verts égalisent logiquement par l’intermédiaire de Balamine Diaby à la conclusion de ce nouveau mouvement collectif (2-2). Alors que les cayolais sont tout près de prendre l’avantage dans cette rencontre, les amiénois restent pour autant dangereux et sur une frappe lointaine, les locaux prennent les devants juste avant la pause (3-2).

Dès le retour des vestiaires, les cayolais donnent le ton et dominent les débats. Prenant progressivement la mesure de leurs adversaires, les cayolais s’enhardissent et les amiénois finissent par craquer sur un but du pied gauche de Mickaël Ba (3-3), bien positionné devant le but après cette remise de Yaya Badji. Conscients de pouvoir réaliser une performance face à un adversaire qui semble à leur portée cet après-midi, les cayolais poussent et ne sont pas loin de prendre l’avantage. Et pourtant, comme souvent cette saison, les cayolais vont à nouveau plier sur un contre amiénois (4-3). Il reste dix minutes à jouer, dix minutes qui s’avèrent « irrespirables » tant les cayolais lancent leurs dernières attaques dans la bataille pour tenter de revenir au score et se font malheureusement prendre par une succession de contre amiénois (7-3). Dix dernières minutes qui ont tout de même gâché l’épilogue de la rencontre malgré un dernier but sur coup franc sans mur à 10m de Mickaël Ba à la suite d’une 6ème faute collective des amiénois (7-4) tant les jaunes et verts ont fait bonne figure face à l’armada amiénoise composée d’excellents joueurs comme Wadyre Ben Hadj Fredj (joueur ayant joué plusieurs saisons en Ligue 1 Tunisienne de football), Yohane Moreira (sélectionné par deux fois en équipe de France de Futsal), Mounir Kidadi (présélectionné en équipe de France de futsal U21) sans oublier des joueurs habitués à la sélection de Picardie de Futsal comme le gardien Djimy Merlini ou l’attaquant Karim Ben Mohamed.

Il faudra donc se remobiliser après deux défaites consécutives et ce ne sera pas une chose simple puisque les cayolais recevront le samedi 7 février 2015, à 16h, le leader de ce classement de DH, l’Amiens Futsal Club, actuellement sur un petit « nuage » mais au coude à coude dans cette dernière ligne droite, avec l’équipe de Compiègne Futsal, dernier champion de Picardie en titre et qui vise la montée en Division 2.

Quant aux U18, ils recevront également l’Amiens Futsal Club mais cette fois-ci, une semaine avant les séniors, le samedi 31 janvier 2015, à 16h.

 

Championnat DH / J12 :

Le FCC a limité la casse…

Futsal Club Cayeux 6-11 Amiens Futsal Club

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), FOULON Alexandre, LEDUC Romain, AVISSE Loïc (1 but), BA Mickaël (4 buts) et ZUMBE Valentin (1 but).

Après deux défaites consécutives sans démérité en championnat, le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 7 février 2015, l’Amiens Futsal Club, actuel leader, pour le compte de la douzième journée de championnat DH. En examinant de plus près le positionnement des deux équipes avant cette rencontre, un écart de 25 points (malgré un match de plus côté amiénois) est perceptible entre l’équipe cayolaise (7ème) qui rétrograde petit à petit dans les profondeurs du classement et l’équipe amiénoise (1er) qui n’a connu qu’une seule défaite cette saison et qui vire en tête avec pour unique objectif, la montée en division 2. C’est dire l’écart prépondérant entre les deux équipes avant le coup d’envoi de cette rencontre, d’autant plus que les cayolais se voient privés de nombreux joueurs et composent ainsi une équipe limitée, inexpérimentée et inédite au coup d’envoi. Effectivement, du fait de nombreux blessés, malades et indisponibilités pour cette rencontre, l’entraineur Mickaël Ba aligne seulement six joueurs au coup d’envoi dont deux jeunes de l’équipe U18 et un sénior Alexandre Foulon qui se voit lancer dans le grand bain pour une première apparition en tant que joueur après avoir été le dernier rempart de la défense la semaine passée. Autant dire que les cayolais s’attendent à souffrir face à des amiénois affutés, en pleine confiance…et il en fût ainsi.

Soutenus par quelques supporters, le FCC entame donc la rencontre avec un système de jeu composé de trois défenseurs pour un unique attaquant. Conscients de leurs limites, les cayolais laissent alors l’initiative du jeu aux amiénois et malgré une entame de match convenable des jaunes et verts, les amiénois ouvrent le score logiquement et doublent la mise une minute plus tard (0-2). Dans la foulée, Loïc Avisse, sur sa première frappe, redonne quelques forces aux jaunes sur un tir du pointu qui ne laisse aucune chance au gardien amiénois (1-2). Arc boutés devant leur portier, les cayolais évoluent essentiellement en contre attaque et cette tactique va plutôt s’avérer payante dans cette première période puisque Mickaël Ba en profite pour gagner son duel face au dernier rempart samarien (2-2). Le leader ne voulant pas laisser le doute s’installer, réplique deux minutes plus tard (2-3) mais une nouvelle fois, sur une belle incursion du jeune Valentin Zumbé qui offre un bon ballon à Mickaël Ba, les cayolais reviennent au score (3-3). Surpris par cette belle résistance, les amiénois agacés peinent dans le dernier geste mais réussissent néanmoins, à prendre l’avantage sur un corner juste avant la pause (3-4).

Dès la reprise, les dix premières minutes vont définitivement sceller le dénouement du match avec un rythme imposé plus soutenu des amiénois qui se font malheureusement pour les cayolais, beaucoup plus réalistes (3-7). Éreinté, le FCC n’a pourtant pas dit son dernier mot, et bien que l’Amiens Futsal Club mène clairement au score, Mickaël Ba réduit le score à la suite d’un tir au but, à la suite d’une faute du gardien amiénois qui déséquilibre complètement l’attaquant cayolais dans la surface adverse (4-7). Dans les minutes qui suivent, les amiénois douchent une seconde fois les espoirs naissants des cayolais en inscrivant deux nouveaux buts (4-9). Les cayolais portent ensuite les dernières estocades et sur une belle passe de Loïc Avisse en profondeur à destination du virevoltant Valentin Zumbé, ce dernier glisse le ballon au fond des filets (5-9). Les dernières minutes approchent, le jeu se délie et les occasions vont d’un but à l’autre : les amiénois en profitent alors pour marquer deux nouveaux buts coup sur coup et sur une ultime contre attaque, Mickaël Ba inscrit le dernier but de la rencontre qui affiche au final un score sans appel (6-11). Malgré toute la bonne volonté évidente, les cayolais s’enfoncent dans ce championnat de DH et doivent se résoudre à enregistrer leur neuvième défaite en douze rencontres. Deux descentes sont d’ores et déjà connues à la suite de deux forfaits généraux (St-Quentin Futsal et Soissons Futsal). Néanmoins, il reste une seule place à éviter (10ème) et Beauvais Massey, avec aucune victoire au compteur, semble plus que jamais, le candidat à évoluer en division inférieure la saison prochaine. Malgré tout, il reste six matchs à effectuer en championnat et tout est encore possible pour les beauvaisiens. En tout cas, pas le temps de cogiter pour les cayolais, qui recevront dès samedi prochain, le 14 février 2015, à 16h, l’équipe de Clarins (District D2), en quart de finale de la coupe de la Somme.

 

 

13ème journée de championnat de DH :

Coup pour coup…

Chambly Futsal 7-7 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, DIABY Balamine, AVISSE Loïc (1 but), BA Mickaël (1 but), DOMERGUE Valentin (1 but), BADJI Yaya (3 buts), ZUMBE Valentin (1 but) et LECOMTE Alexandre (capitaine).

Après trois défaites consécutives en championnat de DH, le Futsal Club Cayeux (FCC, 7ème) se déplaçait ce samedi 21 février 2015 pour y affronter l’équipe de Chambly Futsal (5ème), une équipe isarienne athlétique et technique mais surtout une équipe redoutable en contre attaque. Marqué une nouvelle fois par les absences en raison de blessures de Steven Borges et de Géramias Mendy, l’entraineur joueur Mickaël Ba retrouve Balamine Diaby, Yaya Badji et fait confiance au jeune u17 Valentin Zumbé, une nouvelle fois récompensé de ses dernières sorties convaincantes avec le maillot des séniors.

A l’entame de la partie, sur sa première occasion, les camblysiens démarrent « tambour battant » en inscrivant un premier but sur une grossière erreur de relance de la défense cayolaise (1-0). Aussitôt, Mickaël Ba, sur sa première frappe, surprend le portier isarien, grâce à un ballon idéalement placé au ras du poteau gauche (1-1). Dans la foulée, en confiance, les cayolais trouvent à nouveau la faille grâce à une bonne combinaison entre Balamine Diaby et Yaya Badji où ce dernier trompe le gardien adverse et donne ainsi l’avantage aux siens (1-2). Et comme souvent, contre Chambly, maître dans l'art de la contre-attaque, les cayolais se feront surprendre par deux fois juste avant la pause (3-2). Tant et si bien que la mi-temps est sifflée sur ce score serré qui laisse présager une seconde période très ouverte.

Et pourtant, dans les dix premières minutes de jeu, le FCC est assommé sur deux nouveaux buts camblysiens : l’un obtenu grâce à un défenseur cayolais qui pousse malencontreusement le ballon au fond de ses propres filets et l’autre, sur une nouvelle contre attaque fatale pour les cayolais (5-2). Néanmoins, le FCC n’a pas dit son dernier mot. En effet, à la suite d’une grossière erreur de relance du gardien isarien sur Yaya Badji, les cayolais recollent au tableau d’affichage (5-3) mais les isariens se chargent malheureusement de doucher rapidement les velléités cayolaises (6-3). Dans les minutes qui suivent, un tout autre match va débuter et ce sont les remplaçants qui vont notamment faire la différence dans cette fin de match. Effectivement, après quelques secondes entrées dans cette deuxième période, Valentin Domergue s’appuie intelligemment avec Yaya Badji qui le retrouve à nouveau, et d’une frappe lointaine du pied gauche, le FCC se redonne un peu d’espoir (6-4). Puis, c’est au tour de Valentin Zumbé de se mettre en évidence après une frappe du pied droit qui surprend le portier camblysien, plutôt fébrile dans cette seconde période (6-5). Les deux équipes se rendent ensuite coup pour coup mais ce sont encore une fois les camblysiens qui se donnent de l’air sur une énième contre attaque (7-5). Dans la foulée, Yaya Badji, à la pointe de l’attaque, donne le tournis à la défense isarienne et surprend une nouvelle fois le gardien (7-6). Il reste sept minutes à jouer et le FCC abat ses dernières cartes en faisant entrer un nouveau joueur frais, Loïc Avisse, qui sur son premier ballon dans cette seconde période, à la suite d’un bon appui avec Alexandre Lecomte, se faufile dans la défense adverse et d’un pointu du pied droit, permet à son équipe de revenir à égalité au tableau d’affichage (7-7). Si Chambly a bien l’intention de passer au score dans les dernières minutes de jeu, ce sont pourtant les jaunes et verts qui sont tout près de prendre l’avantage après de multiples excursions dans les derniers mètres isariens mais le portier s’interpose à plusieurs reprises dans cette fin de match au plus grand désarroi des jaunes et verts. En effet, alors que l’on pressent que le match peut basculer d’un côté comme de l’autre, les camblysiens sont également à deux doigts de prendre l’avantage dans les dernières secondes de jeu mais les cayolais, grâce à son portier Sébastien Avisse, font preuve d’une grande solidarité défensive et le score n’évoluera plus.

A défaut de réaliser un excellent résultat par une victoire à la clé qui aurait été synonyme d’un petit exploit pour les cayolais, le FCC est parvenu à arracher un match nul mérité qui permet aux cayolais d’endiguer l’hémorragie de trois défaites successives en championnat.

Les jaunes et verts disposent maintenant d’une semaine pour apprécier ce bon match nul et préparer la prochaine échéance en Coupe de Picardie, en huitième de finale, à domicile, face à Sains-St-Fuscien ES (District/D2), le samedi 28 février 2015, à 16h. 

 

 

Championnat DH / J14 :

Une marche trop haute pour les cayolais

Futsal Club Cayeux 5-8 Compiègne Futsal

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, AVISSE Loïc, DOMERGUE Valentin (1 but), BA Mickaël (2 buts), BADJI Yaya, ZUMBE Valentin (1 but) et LECOMTE Alexandre (capitaine / 1 but).

Après une série d’invincibilité de trois rencontres toutes compétitions officielles confondues, le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 7 mars 2015, l’un des ténors de ce championnat : Compiègne Futsal, actuellement classé second, qui a une unique obsession cette saison, la montée en Division 2. N’ayant plus le droit à l’erreur, le club isarien est dans l’obligation de gagner face à des cayolais (7ème) qui entament la rencontre avec une équipe quasi-identique que les semaines passées, hormis la présence de Yaya Badji qui complète l’effectif du jour au profit de Balamine Diaby (indisponible).

Bien que menés après 5 minutes de jeu (0-1), l’entraineur-joueur Mickaël Ba montre la voie à ses coéquipiers après un premier duel remporté face au gardien isarien (1-1). Les cayolais poursuivent ensuite leurs efforts pour trouver à nouveau la faille dans la carapace adverse et c’est chose faite grâce à un nouveau but de Valentin Domergue sur une action collective bien menée par les cayolais (2-1). Emportés par ce retour au tableau d’affichage en quelques minutes, les jaunes et verts poussent pour faire la différence mais malgré plusieurs arrêts décisifs du portier cayolais Sébastien Avisse depuis le début de cette partie, les compiégnois réussissent à égaliser (2-2) et même mieux, après une décision arbitrale quelque peu surprenante juste avant la pause. En effet, un défenseur cayolais, situé sur la ligne des 6 mètres de la surface de réparation, reçoit le ballon involontairement sur la main droite à la suite d’un tir compiégnois qui ne prenait pas le chemin du but et l’un des deux arbitres, décide d’accorder un tir au but transformé par l’attaquant isarien durant les arrêts de jeu de cette première mi-temps (2-3).

Au retour des vestiaires, les cayolais livrent une bonne entame de seconde période, dynamique et sont forts logiquement récompensés sur une erreur défensive des isairiens qui laissent seul, à 6 mètres, le jeune Valentin Zumbé, qui trompe le gardien compiégnois après une jolie remise en touche jouée rapidement par Alexandre Lecomte (3-3). Mais comme souvent cette saison, alors que le FCC a quelquefois la possibilité d’emballer la rencontre par faute de réalisme ou de fraicheur physique notamment, ce sont les adversaires qui en profitent et qui font la différence, quant à eux, par leur opportunisme. Trois nouveaux buts isariens en l’espace de dix minutes de jeu qui touchent moralement les cayolais et qui leur permettent de creuser définitivement l’écart (3-6) même si Mickaël Ba redonne ensuite un peu d’espoir aux siens après un bon mouvement en une touche de balle de l’équipe cayolaise (4-6). Vaille que vaille, les compiégnois poursuivent leur travail de construction et savent se créer des situations dangereuses qui coûtent à nouveau chères aux jaunes et verts par deux fois (4-8). Malgré un sursaut d’orgueil dans les ultimes minutes par un nouveau but d’Alexandre Lecomte (5-8), les cayolais sans avoir livrés un mauvais match, subissent une nouvelle défaite dans ce championnat de DH.

Les hommes de Mickaël Ba disposent désormais d’une semaine pour retrouver de la fraîcheur physique avant de se déplacer à l’Amiens USC Futsal (DH/3ème), ce samedi 14 mars 2015 (14h45), en quart de finale de la Coupe de Picardie. 

 

 

 

Championnat DH Futsal/J15 :

Le FCC chute à St-Quentin

St-Quentin Olympique 8- 6 Futsal Club Cayeux 

Joueurs & Buteurs : FOULON Alexandre, DIABY Balamine, AVISSE Loïc, BORGES Steven, BADJI Yaya (1 but), BA Mickaël (5 buts) et MENDY Géramias (capitaine).

En déplacement à St-Quentin Olympique (8ème) pour le compte de la quinzième journée de championnat de DH, le Futsal Club Cayeux (7ème) avait pour obligation d’éviter la défaite afin de tenir à distance cette équipe axonaise, qui reste sur des résultats probants où lors de ces quatre dernières rencontres, trois victoires sont perceptibles. Une formation st-quentinoise en forme face à une équipe cayolaise, en plein doute dans ce championnat et qui pourrait laisser à son adversaire du jour la primeur de lui passer devant au classement si les locaux obtiennent la victoire. Pour cette rencontre, l’entraineur-joueur Mickaël Ba doit se passer des services de trois joueurs importants : Valentin Domergue (indisponible), Alexandre Lecomte (blessé) et Sébastien Avisse (indisponible, gardien habituel) qui laisse donc sa place à Alexandre Foulon, qui l’avait supplée en début d’année en championnat.

Dès les premières minutes de jeu, les cayolais s’avèrent mal embarqués dans ce match où les st-quentinois, positionnés haut sur le terrain, sèment le trouble dans la défense jaune et verte. En effet, après quinze minutes de jeu, un sévère 4-0 est visible sur le tableau d’affichage. A ce moment de la partie, tout laisse penser que la rencontre est déjà pliée et que les cayolais vont vivre une « sale » après-midi. Malgré tout, loin d’être mauvais dans le jeu, les cayolais trouvent enfin la lumière sur un sublime coup franc de Mickaël Ba (4-1) puis s’en suit une altercation, à la suite d’un niveau d’agressivité excessive de la part d’un joueur st-quentinois sur un défenseur cayolais qui lui montre dans la foulée son agacement. La partie sera momentanément arrêtée quelques minutes et la mi-temps arrive à point nommé pour calmer les esprits « électriques » dans cette fin de première période.

Au retour des vestiaires, l’entraineur Mickaël Ba décide de changer le schéma tactique de son équipe en positionnant ses joueurs en 1-2-1 et cela va s’avérer payant. Effectivement, la mission des jaunes et verts est difficile mais pas impossible. Bien que menés de trois buts à la mi-temps, les cayolais vont réaliser un début de seconde période tonitruante. En l’espace de dix minutes de jeu, et bien aidé par ses coéquipiers, Mickaël Ba va trouver la faille coup sur coup : trois buts qui permettent à l’équipe cayolaise de rester à flot dans une rencontre qui était mal engagée une demi-heure plus tôt (4-4). Les st-quentinois, déstabilisés, en profitent pour réaliser un temps mort profitable à ces derniers puisqu’ils vont revenir dans la partie (5-4) mais la réponse cayolaise est immédiate sur un tir lointain du pied droit de Yaya Badji qui remet à nouveau les équipes à égalité (5-5). Emportés par ce retour au tableau d’affichage, les cayolais poussent pour faire la différence mais se font prendre malheureusement en contre par deux fois (7-5) et dans la foulée, le portier cayolais se blesse malencontreusement au genou mais tient à garder sa place, rendant une défense plus fébrile que jamais dans les dernières minutes de la rencontre. Cependant, à nouveau intenable, Mickaël Ba en profite pour inscrire son cinquième but cet après-midi après un joli sombréro (7-6) mais les ultimes minutes de jeu, tournent à l’avantage des locaux qui creusent définitivement l’écart au grand dam des cayolais (8-6) qui laissent donc leur septième place à leur adversaire du jour.

Les cayolais disposent maintenant de deux semaines pour digérer cette « claque » et retrouver ainsi la fraicheur avant deux déplacements prépondérants à quelques jours d’intervalle : le premier sera face à l’Amiens Portugais (5ème) en championnat DH, le samedi 4 avril 2015 à 16h, puis le second tant attendu, en demi-finale de la coupe de la Somme, face à l’Amiens Etouvie Futsal (D1/District/1er), le mardi 7 avril 2015 à 20h.

 

 

Championnat DH Futsal/J16 :

Encore une défaite en championnat…

Amiens Portugais 8-5 Futsal Club Cayeux 

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, BORGES Steven (capitaine, 1 but), AVISSE Loïc, DOMERGUE Valentin, BADJI Yaya, BA Mickaël (2 buts) et LECOMTE Alexandre (1 but).

En déplacement à Amiens ce samedi 4 avril 2015 pour le compte de la seizième journée de championnat de DH, le Futsal Club Cayeux (9ème) avait pour adversaire l’Amiens Portugais (5ème). Assurer du maintien à trois journées de la fin du championnat, le FCC perd cependant des points qui se cumulent et qui conduisent à l’inquiétude. En effet, avant une demi-finale de la Coupe de la Somme tant attendue pour les cayolais ce mardi 7 avril 2015 face à l’Amiens Etouvie Futsal, il était important pour les cayolais de bien préparer cette rencontre et ce ne fût malheureusement pas le cas une fois de plus.

Pour ce match, l’entraineur-joueur Mickaël Ba doit se passer des services de deux joueurs importants blessés : Géramias Mendy et Balamine Diaby.

D’entrée de jeu, les amiénois plein d’entrain mettent de l’intensité dans la rencontre et emmenés par l’insaisissable Guy Mabille, sélectionné récemment en Equipe de Picardie Futsal, les locaux atomisent les cayolais dans les quinze premières minutes de jeu avec un score salé (4-0) au tableau d’affichage. Sonnés, les jaunes et verts subissent la maîtrise amiénoise qui va se faire surprendre en fin de première mi-temps sur une frappe de Mickaël Ba qui contourne la défense adverse (4-1).

Au retour des vestiaires, alors que l’on espère un retournement de situation en seconde période comme lors du match à St-Quentin Olympique où le résultat était identique à la mi-temps, le FCC réalise une très bonne entame dynamique mais bute à plusieurs reprises face au portier amiénois. Ce qui n’est pas le cas des locaux, où l’inévitable Guy Mabille douche les velléités cayolaises sur sa première occasion en seconde période, en inscrivant un nouveau but en contre (5-1). Mais aussitôt, les cayolais se relancent à l’assaut des buts amiénois et se voient logiquement récompensés de leurs efforts sur une frappe de Steven Borges qui se loge sous la barre transversale (5-2). Les cayolais tentent leur va-tout mais s’exposent naïvement par deux fois en contre (7-2). Ces deux buts résonnent alors comme un « coup de grâce » et à cet instant, on s’attend à une fin de match très compliqué pour les jaunes et verts. Et pourtant, ce sont bien eux qui vont mieux terminer la partie avec un premier but contre son camp d’un défenseur amiénois qui surprend totalement son gardien (7-3) puis, sur une frappe croisée de Mickaël Ba qui ne laisse aucune chance à ce dernier (7-4). Avec le break au tableau d’affichage causé par un début de rencontre catastrophique, il devenait clairement très difficile de retourner la situation. Durant la fin de match, les amiénois vont d’ailleurs accentuer leur avantage (8-4) et Alexandre Lecomte, sur une frappe lourde au niveau du gardien qui repousse le ballon dans ses filets, permet aux siens de concéder une défaite un peu moins écrasante (8-5).

Il faudra vite se remettre de cette désillusion et réaliser une entame de match parfaite ce mardi 7 avril 2015 (à 20h) pour espérer tenir tête à l’Amiens Etouvie Futsal (actuel 1er, D1 District Somme) qui attend de pied ferme les cayolais. Une qualification qui serait historique pour le FCC en cas de victoire qui je le rappelle, n’a jamais accédé à une finale dans une compétition officielle. Autre élément important pour le club, le FCC a été entendu par la Commission Juridique de la Ligue de Picardie qui donne match perdu par pénalité à l’Amiens USC Futsal lors du quart de finale de la Coupe de Picardie qui s’était terminé sur un score de 6-5 en faveur des amiénois. Malgré cette défaite, le FCC avait porté réserve sur la participation d’un joueur amiénois non qualifié pour participer à cette rencontre. Du coup, la Commission Juridique a donné raison au FCC qui se voit qualifier pour les demi-finales de la Coupe de Picardie comme la saison dernière et attend donc avec impatience le tirage qui sera effectué dans les prochains jours.

 

 

 

Championnat DH Futsal / J18 :

Le FCC termine sur une nouvelle défaite…

Futsal Club Cayeux 5-6 Ailly-sur-Noye Futsal

Joueurs & Buteurs : FOULON Alexandre (capitaine), DOMERGUE Valentin (1 but), BA Mickaël (3 buts), AVISSE Loïc, LEDUC Romain, LEGRAND Pierre, ZUMBE Valentin et LECOMTE Alexandre (capitaine / 1 but).

Pour la dernière journée de championnat DH, le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 9 mai 2015, Ailly-sur-Noye Futsal, une équipe classée 8ème, soit une place de mieux que les cayolais. Sûrs de se maintenir, en cas de victoire, le FCC passerait devant son adversaire du jour, à condition d’inscrire cette après-midi, deux buts de plus que les aillygeois.

Pour cette dernière et en vue de la saison prochaine, l’entraineur joueur Mickaël Ba décide de convoquer plusieurs jeunes issus de l’équipe U18 qui affronteront samedi prochain, l’équipe de Senlis AFC, en finale du championnat régional futsal U18 à St-Quentin (14h15). Ainsi, au coup de sifflet, quatre joueurs sur huit ont moins de 19 ans dont une première aujourd’hui pour le jeune U17 Pierre Legrand qui connait donc sa première sélection chez les séniors.

On connait le mal dont souffrent les cayolais depuis le début de saison : la finition devant le but et des prises de risque inutiles en défense. Autant le deuxième point cité ne s’est pas renouvelé aujourd’hui mais que dire du premier nommé. En effet, car bien que menés rapidement sur un tir aillygeois à ras de terre qui passe à la fois sous les jambes d’un défenseur cayolais mais aussi sous celles de son dernier rempart, Alexandre Foulon (0-1), les cayolais trouvent ensuite la faille par l’intermédiaire de Mickaël Ba (1-1). En contre, les visiteurs reprennent la main (1-2) puis, sur un coup franc joué rapidement, prennent de l’air dans cette partie (1-3). Cependant, les jaunes et verts poursuivent leur travail de construction. Malgré une disposition aillygeoise se contentant d’attendre essentiellement leur adversaire, Mickaël Ba trouve à nouveau la faille juste avant la pause en éliminant son défenseur puis enchainant une frappe des 9 mètres (2-3).

Au retour des vestiaires, c’est une nouvelle fois les aillygeois, plus réalistes, qui creusent un petit écart dans les premières minutes de jeu mais Alexandre Lecomte, sur un coup franc, aux abords de la surface adverse, réduit le score (3-4). Emportés par ce retour au tableau d’affichage, dans leur temps fort, les cayolais, vont ensuite camper dans la moitié de zone aillygeoise et vont buter à plusieurs reprises sur le portier adverse bien inspiré cette après-midi et bien aidé également par ces montants. En effet, plusieurs poteaux et barres transversales en l’espace de quelques minutes vont se succéder au plus grand bonheur des aillygeois sans être très entreprenants qui en profitent pour inscrire un nouveau but sur contre (3-5). Il reste cinq minutes de jeu et la partie va devenir complètement « folle ». Les jaunes et verts poussent pour revenir au tableau d’affichage et sur un nouvel enchainement dribble et tir, Mickaël Ba montre la voie aux siens (4-5) mais les aillygeois, sur l’engagement, enfoncent le « clou » (4-6). Et pourtant, une nouvelle fois, dans la minute qui suit, sur un tir contré, Valentin Domergue, réduit le score (5-6) à quelques secondes de la fin. Une aubaine pour les cayolais qui tentent le « tout pour le tout » mais c’est trop tard… Le constat est sévère et reflète la frustration des jaunes et verts à l’issue d’une rencontre où le FCC est tombé sur une équipe aillygeoise vive dans ses offensives, un peu chanceuse et surtout très repliée et disciplinée dans cette seconde période quand elle n’avait pas le ballon. On retiendra enfin la place de 9ème du FCC dans ce championnat de DH (sur 12 équipes) qui permet au club de se maintenir certes de justesse mais dans une ligue de Picardie de plus en plus compétitive.

Dans quelques semaines, nous reviendrons sur la saison du FCC avec un bilan complet et quelques réactions de l’entraineur-joueur Mickaël Ba.

Enfin, comme nous vous l’annoncions en début de résumé, ce samedi 16 mai 2015, l’équipe U18, entrainée par Philippe Zumbé, jouera la première finale du championnat régional dans cette catégorie organisée par la ligue de Picardie, face à Senlis AFC à St-Quentin (14h15). Une première pour le FCC qui va donc partager l’affiche d’une finale face à des senlisiens favoris puisque les isariens ont battu de justesse par deux fois les jeunes cayolais cette saison. Revanchards, les U18 souhaitent apporter un premier titre pour le club qui se déroulera en lever de rideau de la finale de la coupe de Picardie Futsal sénior entre l’Amiens Futsal Club et Compiègne Futsal (16h). Verdict ce samedi…

 

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : SEPTEMBRE

 

AU MYTILUS

1 rue Boyard

80 410 CAYEUX-SUR-MER

En savoir plus : click