FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

Résumé DH Retour

MATCH RETOUR DH 

 

Championnat DH / J8 :

Les cayolais sombrent à Lacroix…

Lacroix St-Ouen Futsal 13-1 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : CARON Damien, AVISSE Loïc (1 but), LEDUC Romain, LEGRAND Pierre, TOUTAIN Thomas, LOTTIN Yvan, LECOMTE Alexandre (capitaine) et ZUMBE Valentin.

Le Futsal Club Cayeux (FCC) s’est très lourdement incliné ce samedi 3 décembre 2016, à Lacroix St-Ouen Futsal sur le score de 13-1, pour le compte de la 8ème journée de championnat de DH. C’est une sale après-midi qui restera dans les annales du club. En effet, les cayolais auront tenu quelques minutes avant que le déluge ne s’abatte sur eux, dans une salle réputée très glissante qui ont perturbé des cayolais faisant preuve de maladresses individuelles inaccoutumées durant toute la rencontre.

Face à la lanterne rouge du classement, les cayolais réalisent une entame de match cependant plutôt correcte, équilibrée mais les imprécisions collectives sur les phases offensives font que les jaunes et verts ne sont pas dangereux dans le camp adverse. A l’inverse, les croisés saint-audoniens déterminés font preuve de réalisme (1-0). En confiance, les locaux plein d’entrain profitent des grossières erreurs de marquage et de perte de balle cayolaise et accentuent un avantage certain et mérité avant la pause (4-0).

Au retour des vestiaires, la lanterne rouge ne s’arrête pas de jouer contrairement aux cayolais irrités et qui ne s’habituent clairement pas à la surface. Positionnés plus haut pour revenir dans la partie, les jaunes et verts encaissent trois nouveaux buts successivement sur de nombreux contre (7-0). Assommés, le FCC réagit néanmoins par l’intermédiaire de Loïc Avisse qui inscrit un joli but anecdotique sur une passe tout en maîtrise d’Alexandre Lecomte (7-1). Les locaux, agressifs et mobiles, reprennent alors leurs vagues offensives et mieux, ridiculisent les cayolais inexistants et désorganisés dans cette fin de partie où le score final sera lourd, très lourd mais tellement logique pour les croisés saint-audoniens qui s’offrent une première victoire convaincante sur leur terrain dont les joueurs cayolais présents cette après-midi se souviendront encore longtemps (13-1).

Espérons que la trêve fasse du bien aux cayolais qui se déplaceront pour la cinquième fois consécutive à Amiens, le samedi 21 janvier 2016 (à 15h), face au second du classement de DH, l’Amiens Futsal Club. Quant à l’équipe réserve, elle recevra ce samedi 10 décembre 2016 (à 16h), l’équipe de Cagny ES (en lever de rideau, les U15 joueront contre l’US Quend à 14h). Suivra ensuite l’Assemblée Générale du FCC, à la Salle Henri Deloison, dès 17h30.

 

 

Championnat DH / J9 :

Les cayolais régalent leurs supporters…

Futsal Club Cayeux 16-0 Senlis AFC

Joueurs & Buteurs : BOCQUET Gaëtan, DOMERGUE Valentin (capitaine), LEDUC Romain, AVISSE Loïc (2 buts), DENIS Florian (1 but), LEBLOND Clément, TARTAGLIA Julien (3 buts), LECOMTE Alexandre (5 buts) et ZUMBE Valentin (5 buts).

Entraineur : FOULON Alexandre

 

Au terme d’un match sérieux, le Futsal Club Cayeux (FCC) s’est imposé très largement (16-0) ce samedi 18 février 2017, face à Senlis AFC, en championnat de DH, pour le compte de la 9ème journée. Les jaunes et verts s’offrent un précieux succès devant leur public, le second de la saison à domicile. Un score sans appel qui rentre dans les annales du club puisque jamais le FCC n’avait battu un adversaire de DH avec un score aussi large. Une première pour le club, mais aussi une première titularisation pour trois arrivées lors du mercato hivernal : Clément Leblond, Florian Denis et Julien Tartaglia.

Restant sur six défaites d’affilé en championnat, cette rencontre attendue devait permettre aux cayolais de stopper l’hémorragie et de se rapprocher de son adversaire direct. Un grand « ouf » de soulagement au coup de sifflet final pour le public venu soutenir les jaunes dont un certain Mickaël Ba (ancien de la maison et désormais à Evry Futsal) mais aussi pour les dirigeants et surtout pour les joueurs qui ont fait preuve de grosses valeurs collectives : solidité, solidarité et réalisme.

Certes, l’équipe de Senlis AFC s’est déplacé avec un seul remplaçant mais compte notamment dans ses rangs, un joueur talentueux Paco Sueldia, qui a été présélectionné l’été dernier, pour un stage en équipe de France de Futsal chez les jeunes.

Organisés en 1-2-1, les cayolais entament la rencontre en montrant rapidement que cet après-midi, ils ne venaient pas en victime expiatoire. Ainsi, le FCC se montre très dangereux rapidement et exploite les espaces entre les lignes. L’ouverture du score intervient finalement sur un somptueux mouvement cayolais conclu par Alexandre Lecomte (1-0). La réaction senlisienne ne peut intervenir, tant les locaux restent concentrés et attachés à défendre bec et ongle leur moitié de camps afin de protéger le but du rempart cayolais Gaëtan Bocquet. Bien au contraire, ce sont les jaunes et verts qui se procurent les meilleurs opportunités à l’image du second but de Julien Tartaglia, puis celui de Valentin Zumbé dans la foulée (3-0). Les joueurs d’Alexandre Foulon montrent des velléités offensives renouvelées et le réalisme insolent des cayolais font qu’à la pause, le FCC vire donc logiquement en tête avec un score rarissime (10-0). Emoussés physiquement et battus dans les duels, les isariens vivent un véritable cauchemar dans cette première mi-temps dominée dans tous les compartiments par un FCC de gala, bien aidé aussi par son adversaire du jour qui a quelque peu lâché prise et surtout qui fait face à une équipe cayolaise, avec un banc « armé » de quatre remplaçants, pleine d’allant et d’envie d’aller de l’avant, et surtout inspirée devant le but.

Au retour des vestiaires, après les deux défaites à Senlis en championnat (6-1) et en coupe de France (9-5), bon nombre de joueurs se souviennent de ses deux corrections à l’extérieur et souhaitent cet après-midi corriger ses deux affronts et montrer de la plus belle des manières que le FCC a du répondant. Menant largement au score, les cayolais ne se placent pas dans un match d’attente et continuent donc leurs efforts pour accentuer son avantage déjà conséquent. Mais malgré l’insistance des cayolais lors des premières minutes, les isariens sont plus entreprenants, se montrent ainsi plus dangereux mais se heurtent au dernier rempart cayolais, solide sur sa ligne de but et quelque peu chanceux, à deux reprises avec ses « montants ». Puis, les jaunes et verts se montrent plus offensifs à l’image des milieux de Loïc Avisse puis de Florian Denis qui inscrit au passage son premier but sous ses nouvelles couleurs. Ce sera ensuite au tour de Valentin Zumbé de réaliser un festival de buts dans cette seconde période qui se terminera avec un score colossal (16-0) où le FCC a montré de belles choses et a su répondre présent dans les duels offrant également une belle victoire à ses supporters qui ont été gâté cet après-midi.

Prochain rendez-vous, samedi prochain, le 25 février 2017, à l’extérieur, face au leader de ce championnat, l’Amiens Futsal Club (à 15h).

 

 

Championnat DH / J9 :

Une défaite logique face au leader…

Amiens Futsal Club 8-0 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : CARON Damien, AVISSE Loïc, DOMERGUE Valentin (capitaine), TOUTAIN Thomas, OUDART Hugo, LEBLOND Clément et DENIS Florian.

 

Après la belle victoire obtenue la semaine dernière à Cayeux-sur-mer contre Senlis AFC (16-0), le Futsal Club Cayeux (FCC) se déplaçait chez le leader amiénois, invaincu cette saison en championnat. Cependant, le déplacement à l’Amiens Futsal Club, en ce samedi 25 février 2017, s’annonce très périlleux pour les cayolais tant l’ogre amiénois de ce classement de DH monte en puissance, au fur et à mesure que la saison s’écoule. Autant dire que les cayolais s’attendent à souffrir face à des amiénois désireux de conserver leur place et ne pas laisser le moindre espoir aux compiégnois qui sont au coude à coude.

Déjà privés d’Yvan Lottin et Pierre Legrand (tous deux entorses à la cheville) depuis plusieurs rencontres, l’entraineur Alexandre Foulon doit également se priver de nombreux profils offensifs habituels que sont Alexandre Lecomte, Julien Tartaglia, Tony Pinto (indisponibilités) mais également celui de son meilleur buteur Valentin Zumbé (blessé à la cheville). Ainsi, ce n’est donc pas sans appréhension, que les jaunes et verts débutent cette rencontre.

Emmené cet après-midi par Loïc Avisse qui fait office d’ancien dans cette équipe composée essentiellement de joueurs âgés entre 18 et 20 ans, le FCC subit dès les premières minutes les assauts répétés des amiénois maladroits dans le dernier geste. Ainsi, vers la 10ème minute de jeu, sur un contre, le leader ouvre logiquement le score (1-0). Dans la foulée, les locaux privent les cayolais de ballon qui encaissent un second but sur une frappe croisée (2-0) puis un troisième, sur une balle subtilisée malicieusement par l’attaquant adverse qui prend le meilleur sur son défenseur (3-0). Les amiénois concèdent peu d’espaces et le FCC se retrouve la plupart du temps en position de défense. Néanmoins, les jaunes et verts laissent quelque peu passer l’orage et essaient de recoller au score à quelques reprises sur des contres mais en vain… Les cayolais trop individuels manquent cruellement de mouvement et de coordination pour percer la défense adverse qui gère parfaitement son avantage jusqu’à la pause où un nouveau but sera inscrit juste avant le coup de sifflet indiquant la fin de la première mi-temps (4-0).

A la reprise, les locaux haussent leur niveau de jeu et la machine amiénoise est définitivement lancée. Arc-boutés devant leur portier, la défense cayolaise émoussée physiquement prend l’eau et craque sous les offensives amiénoises dans cette seconde période où les attaquants cayolais sont en mal d’inspiration. Les locaux assoient leur domination sur une forte possession de balle et déterminés et en pleine confiance, les amiénois enfoncent le clou (8-0). Le coup de sifflet final intervient pour le plus grand soulagement des cayolais qui ont fait face à des amiénois intraitables sur le plan collectif et tactique qui les place comme le sérieux prétendant pour ce nouveau titre dans l’élite régionale.

Prochaine rencontre pour le FCC : le samedi 4 mars 2017 (16h30), à domicile, face à Sains St-Fuscien ES (Division 1 District), en huitième de finale de la Coupe de Picardie.

 

Championnat DH / J10 :

 Compiègne Futsal 3-0 (F) Futsal Club Cayeux

 

 

Championnat DH / J11 :

Un sentiment de grand gâchis

Futsal Club Cayeux 11-12 Pont Ste-Maxence Futsal

Joueurs & Buteurs : CARON Damien, TOUTAIN Thomas, AVISSE Loïc (1 but), DENIS Florian (2 buts), TARTAGLIA Julien (1 but), LOTTIN Yvan, ZUMBE Valentin (capitaine, 3 buts),  LECOMTE Alexandre (3 buts) et DOMERGUE Valentin (1 but).

Entraineur : FOULON Alexandre

 

Pour le compte de l’avant dernière journée de championnat DH, le Futsal Club Cayeux (FCC) s’est incliné à domicile ce samedi 1er avril 2017 d’un petit but (11-12) dans un match à rebondissements face à Pont-Ste Maxence Futsal, actuel 3ème du classement.

Une excellente première période, et puis…et puis plus rien. Dès le retour des vestiaires, les cayolais ont gâché l’excellente prestation qu’ils avaient livrée en première période.

La première période des cayolais est en soi rassurante. Agressifs sur le porteur du ballon, pressant haut leurs adversaires, les jaunes et verts malgré un premier but rapidement encaissé (0-1) vont voir leurs efforts récompensés avec une première égalisation signée Alexandre Lecomte (1-1). Ensuite, le FCC prend rapidement le contrôle de la partie et asphyxie leurs adversaires. En effet, un temps fort cayolais avec deux buts similaires pour Florian Denis sur des tirs lointains, un face à face remporté par Valentin Domergue, un nouveau but plein d’opportuniste pour Alexandre Lecomte et enfin, deux buts de l’inévitable capitaine Valentin Zumbé qui alourdissent le score sur le tableau d’affichage (7-1). Juste avant la pause, les maxipontains agacés inscrivent un second but (7-2). Des isariens qui n’auront pas démérité mais qui bute face à un gardien cayolais Damiens Caron sérieux sur sa ligne de but avec des arrêts prépondérants.

Au retour des vestiaires, les cayolais reprennent leurs marches en avant et c’est une nouvelle fois, Valentin Zumbé qui enfonce le clou dans les premières minutes de jeu (8-2). A ce moment de la partie, alors que beaucoup pensent que le match est plié et que l’on va tout droit sur un score sans appel pour les cayolais, et bien, tout l’inverse va se produire. Effectivement, les maxipontains décident de jouer très haut et avec la plus grande peine, les cayolais reculent dans la moitié de leur camp et trouvent toutes les difficultés à relancer proprement. De façon surprenante, la physionomie du match tourne à l’avantage des visiteurs qui se libèrent progressivement dans le jeu et qui font preuve de réalisme insolent. En l’espace de dix minutes, le break réalisé par les locaux sur le tableau d’affichage s’envole petit à petit (8-6). Assommés et avec la plus grande peine, Cayeux tente de maintenir cet écart et de se remettre de leur déception en repartant de l’avant mais les locaux n’y arrivent pas. En quelques minutes, le FCC vient de gâcher l’excellent travail réalisé en première période puisque les isariens parviennent même à égaliser dans un match devenu complètement « fou » et à sens unique (8-8) où six buts consécutifs ont été inscrits par des visiteurs plein d’entrain et en totale confiance. Puis, les deux équipes se rendent coup pour coup et la réponse cayolaise intervient enfin sur un but d’Alexandre Lecomte, en deux temps, sur le portier adverse métamorphosé dans cette seconde période (9-8). Pont Ste-Maxence ne s’avère pas vaincu pour autant et égalise dans la foulée (9-9). Moins en jambe, moins offensifs, les cayolais subissent les assauts répétés des attaquants isariens athlétiques et techniques qui forts d’être revenus au tableau d’affichage, poussent pour aller chercher plus. La fébrilité défensive cayolaise et le manque d’agressivité contrastent avec la volonté et l’envie des maxipontains qui vont porter le « coup de massue » aux jaunes et verts avec trois nouveaux buts principalement en contre (9-12). Il reste à peine cinq minutes de jeu mais jusqu’au bout, Cayeux tente de revenir dans cette rencontre. Ainsi, le défenseur cayolais Loïc Avisse montre le chemin aux siens (10-12) puis, ce sera au tour de Julien Tartaglia dans les dernières secondes pour un remontée inespérée (11-12) mais ce sera trop tard, le coup de sifflet final libère le camp isarien qui, comme les barcelonais face aux parisiens, aura réalisé une sublime « remontada ». Le FCC a plongé complètement en deuxième période, cédant progressivement du terrain où les cayolais fébriles mentalement n’ont pas su gérer leur avance prédominante. Il faudra vite se remettre de cette désillusion à domicile, car les cayolais accueilleront à nouveau le samedi 22 avril 2017, avec la venue d’Amiens Etouvie Futsal pour la dernière journée de championnat.

 

 

Championnat DH / J12 :

La mauvaise après-midi des cayolais

Futsal Club Cayeux 5-16 Amiens Etouvie Futsal

Joueurs & Buteurs : BOCQUET Gaëtan, TOUTAIN Thomas, LEDUC Romain (1 but), DENIS Florian, ZUMBE Valentin (capitaine), TUNCQ Jean-François et LECOMTE Alexandre (4 buts).

Entraineur : FOULON Alexandre

En attendant la demi-finale de la Coupe de Somme qui aura lieu ce mercredi face à Ailly-sur-Noye, il se jouait ce samedi 22 avril 2017 la dernière journée de championnat DH qui opposait le Futsal Club Cayeux (FCC) à l’Amiens Etouvie Futsal (actuel 4ème). Une rencontre sans réel enjeu dans cette division puisque seul l’Amiens Athlétic Futsal, forfait général, descendra à l’étage inférieur. Néanmoins, avec une victoire cet après-midi, les cayolais pourraient terminer à la 5ème place de ce classement si dans le même temps, Lacroix St-Ouen Futsal ne gagne pas lors de son déplacement à Pont-Ste-Maxence Futsal.

La tâche s’annonce donc difficile d’autant plus que plusieurs absences de marque notamment défensive sont à constater du côté cayolais avec les blessures notamment d’Yvan Lottin et de Loïc Avisse, celle également de Valentin Domergue et les indisponibilités de dernière minute de Clément Leblond, de Pierre Legrand en raison du travail mais aussi de Julien Tartaglia, un heureux papa pour la seconde fois, d’un petit garçon prénommé Alessio.

Face à une équipe joueuse, agressive et très offensive, les cayolais ont été corrigés sur leur propre terrain avec un score fleuve pour les visiteurs (5-16), jamais le club n’avait connu une défaite aussi lourde à domicile depuis 2002.

Et pourtant, au coup d’envoi, tout avait plutôt bien démarré avec l’ouverture du score de l’attaquant cayolais Alexandre Lecomte dans les premières minutes de jeu (1-0) mais les amiénois égalisent dans la foulée (1-1). Puis, les débats restent ensuite assez équilibrés mais les visiteurs sont plus tranchants dans la zone de vérité avec des intentions redoublées et surtout un tableau d’affichage qui ne cesse de s’alourdir au fil des minutes pour les jaunes et verts dépassés par la vitesse de leur adversaire (1-6). Juste avant la pause, Alexandre Lecomte glisse néanmoins le ballon subtilement dans la cage adverse et redonne un mince espoir aux cayolais qui regagnent leur vestiaire dépités (2-6).

Au retour de la mi-temps, les amiénois continuent à hausser le rythme et multiplient les offensives. A nouveau, les buts amiénois s’enchainent au grand désarroi du rempart cayolais Gaëtan Bocquet, délaissé par sa défense (2-11). Le manque d’agressivité défensive est flagrant chez les cayolais perdus, découragés et offrant des cadeaux aux attaquants amiénois qui n’en demandaient pas tant. Difficile de revenir à la marque dans ces conditions. Malgré quelques sursauts d’orgueil avec deux nouveaux buts d’Alexandre Lecomte et un premier but de Romain Leduc, les amiénois ont puni sévèrement les jaunes et verts pour cette dernière journée de DH en inscrivant seize buts au total. Une rencontre qui restera un mauvais souvenir pour les acteurs et spectateurs en nombre cet après-midi (5-16).

Priorité désormais à la récupération avec le match de l’année ce mercredi 26 avril 2017 pour les cayolais, un déplacement difficile sur le terrain d’Ailly-sur-Noye, en demi-finale de la Coupe de la Somme. Hormis chez les U18, jamais le FCC n’a connu de finale. Il va donc falloir retrousser les manches, retrouver des valeurs pour franchir ce palier et vivre une première finale historique.


ZOOM SUR UN PARTENAIRE : FEVRIER

 

MAC DONALD'S

Rue du Cave l'Evêque

80 230 ST VALERY/SOMME

En savoir plus : click