FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

PLEIN PHARE : REGLEMENT DU CHAMPIONNAT SENIORS MASCULINS FUTSAL 2018/2019

20 août 2018 - 15:19

 

 

REGLEMENT DU CHAMPIONNAT SENIORS MASCULINS FUTSAL  2018/2019

 

ARTICLE 1 - TITRE

La LFHF organise une épreuve intitulée « CHAMPIONNAT SENIORS FUTSAL MASCULIN ».

 

ARTICLE 2 - ORGANISATION

La commission des compétions et coupes football diversifié est chargée de l’élaboration du calendrier, de l’organisation et de l’administration du championnat.

 

ARTICLE 3 - ENGAGEMENT

L’engagement des équipes doit parvenir au service compétitions pour le 15 juillet dernier délai conformément au RP de la LFHF.

L’engagement est obligatoirement accompagné du montant des droits, du montant éventuel des dettes du club FFF, LFHF, district, des cotisations fédérales et de la LFHF.

Les clubs qui n'auraient pas réengagé leur équipe pour cette date, ne seront pas autorisés à participer au championnat de ligue.

Les clubs qui viendraient à annuler leur engagement après la parution du calendrier seront pénalisés d’une amende égale au double du montant de l’engagement sauf cas de force majeure examinée par la commission compétente.

En plus des obligations réglementaires, les clubs doivent justifier avant le début des compétitions de l’enregistrement au minimum de deux licenciés dirigeants sous peine de mise hors compétition.

Les clubs participant au championnat régional ont l’obligation de s’engager en coupe nationale et en coupe de la ligue.

En ce qui concerne les installations municipales, les clubs doivent mentionner dans leur engagement qu’ils ont la jouissance à toutes les dates prévues et à prévoir au calendrier de l’épreuve.

 

ARTICLE 4 - REGIONAL 1

Elle se compose d’un groupe de 10 équipes.

Le titre de champion de R1 de la LFHF est attribué au club classé premier à l’issue du championnat, selon les critères figurant à l’article 9.

Les clubs de R1 doivent engager obligatoirement, une seconde équipe senior dans le championnat de district futsal (à l’exception des pratiques loisirs) et y participer jusqu’au terme de la saison, sous peine de rétrogradation ou de non-accession si le classement le lui permet.

 

ARTICLE 5 - REGIONAL 2

Elle se compose de 4 groupes de 10 équipes.

Le titre de champion de R2 de la LFHF est attribué au club classé premier des quatre groupes à l’issue du championnat.

Les clubs de R2 doivent engager obligatoirement, une seconde équipe senior dans le championnat de district futsal (à l’exception des pratiques loisirs) et y participer jusqu’au terme de la saison, sous peine de rétrogradation ou de non-accession si le classement le lui permet.

Le classement est établi selon le quotient : nombre de points par rapport au nombre de matchs. En cas d’égalité, il sera tenu compte :

1. de la différence de buts marqués et encaissés au cours de la totalité du championnat.

2. de la meilleure attaque à la fin du championnat.

3. en cas de nouvelle égalité, il sera fait application de l’Article 9-3 du présent règlement

 

ARTICLE 6 - EPREUVE

L’épreuve se dispute en une seule phase par match aller et retour.

La durée des rencontres (2x20 minutes) est faite en application intégrale des lois du jeu du futsal (loi 7). En cas d'absence connue à l’avance du système de chronométrage, le club doit demander une dérogation à la commission au moins 5 jours avant la date de la rencontre.

 

ARTICLE 7 - ARBITRAGE

Chaque rencontre est dirigée par deux arbitres désignés par les commissions compétentes, assistés à la table de marque par deux dirigeants assesseurs licenciés (un par équipe) chargés de l’application des lois du jeu.

En cas de panne du système de chronométrage pendant la rencontre, l’arbitre assure le chronométrage manuel : la période de jeu est portée de 20 à 25 minutes sans décompte des arrêts de jeu, à l’exception des temps morts.

Le dirigeant du club recevant est responsable du chronométrage et du fonctionnement du tableau de marque électronique. Il est assisté dans sa tâche par un dirigeant du club visiteur ; en cas d’absence de dirigeant, l’arbitre fera appel à un joueur de l’équipe concernée. En cas de refus ou d’indisponibilité, l’équipe fautive aura match perdu par pénalité.

L’absence d’arbitre n’est pas un motif valable pour ne pas disputer une rencontre.

Aucun match ne peut être joué en lieu et place d’un match officiel.

 

ARTICLE 8 - COTATION

Les matchs de championnat sont homologués comme suit :

 3 points pour un match gagné

 1 point pour un match nul

 0 point pour un match perdu

 -1 point pour un match perdu par pénalité

 -1 point pour un forfait

 

Un match perdu par forfait est réputé l’être sur le score de 3 à 0.

Un match perdu par pénalité par une équipe entraîne l’annulation des buts qu’elle a marqués. L’équipe déclarée gagnante bénéficie du maintien des buts qu’elle a marqués au cours de la rencontre, buts dont le nombre est en tout état de cause fixé à un minimum de trois. En cas de score vierge, l’équipe est déclarée gagnante sur le score de 3 à 0.

Une équipe forfait 3 fois au cours du championnat est déclarée forfait général.

Une équipe ayant ou étant déclaré(e) forfait général descend d’office en division inférieure la saison suivante, elle accompagne l’équipe classée à la dernière place.

Si un forfait général, une mise hors compétition ou une exclusion d’une équipe en championnat intervient au cours des 9 premières rencontres, les résultats acquis contre cette équipe sont annulés (annulation de tous les points et de tous les buts marqués ou encaissés).

Si un forfait général, une mise hors compétition ou une exclusion d’une équipe en championnat intervient au cours des 9 dernières rencontres, cela entraîne le maintien des résultats acquis contre cette équipe et, pour les rencontres restant à jouer, le gain automatique du match par trois buts à zéro.

Par ailleurs, le dossier d’une rencontre qui n’a pas eu un déroulement normal du fait de :

 abandon de terrain

 envahissement de terrain

 bagarre générale

 violence

 incident grave d’après match

 

est étudié par la commission compétente qui se prononce sur le résultat du match avec retrait possible de points.

 

ARTICLE 9 - CLASSEMENT

En cas d’égalité de points à une place quelconque dans un même groupe, le classement des équipes est établi de la façon suivante :

1. Il est tenu compte du classement aux points des matchs joués entre les équipes ex aequo.

2. En cas d’égalité de points entre les équipes ex aequo, il est tenu compte successivement et dans l’ordre jusqu’à ce qu’une différence apparaisse :

a. de la différence entre les buts marqués et concédés par les équipes ex aequo au cours des matchs les ayant opposées.

b. de la différence des buts marqués et encaissés au cours du championnat.

c. de la meilleure attaque à la fin du championnat.

3. Si l’égalité subsiste et que celle-ci est décisive pour une accession ou une rétrogradation, un match de barrage aura lieu sur un terrain désigné par la commission. En cas d’égalité à l’issue du temps réglementaire, les équipes se départageront par l’épreuve des tirs au but.

 

ARTICLE 10 - PENALITES ET SANCTIONS

Il sera fait application des RG de la LFHF.

 

ARTICLE 11 - DATES / HORAIRES / DEROULEMENT DES RENCONTRES

Les compétitions régionales de futsal se déroulent :

- le samedi après-midi (coup d’envoi entre 15H00 et 20H00) pour les équipes disputant le championnat R1,

- du lundi au vendredi suivant (coup d’envoi entre 20H00 et 21H00) pour les équipes disputant le championnat R2

- Le délégué du club recevant doit être présent dans la salle 45 minutes avant l’heure prévue du début de la rencontre et rester disponible le temps nécessaire à l’issue de celle-ci et au moins 45 minutes.

 

DEROGATIONS

Pour le R1, il est possible qu’une rencontre puisse avoir lieu du lundi au vendredi (coup d’envoi entre 20H00 et 21H00) si toutes les conditions suivantes sont remplies :

- La demande est effectuée via Footclubs et validée par les deux clubs au minimum 5 jours avant la date initiale prévue pour le match.

- La date proposée doit se situer au plus tard le vendredi qui suit la date initialement prévue.

- Les deux équipes sont distantes de 75 minutes de route au maximum, temps de parcours calculé par le site www.viamichelin.fr depuis le siège du club visiteur vers la salle accueillant la rencontre au moment de la publication du calendrier (en voiture, itinéraire le plus rapide sans prise en compte du trafic, sortie du pays autorisée).

- Cette dérogation n’entraîne pas le déroulé de deux rencontres en moins de deux jours pour l’une des équipes.

Pour le R2, il est possible qu’une rencontre puisse avoir lieu le samedi (coup d’envoi entre 15H00 et 20H00) si toutes les conditions suivantes sont remplies :

- La demande est effectuée via Footclubs et validée par les deux clubs au minimum 5 jours avant la date initiale prévue pour le match.

- La date proposée doit se situer au plus tard le samedi qui suit la date initialement prévue.

- Cette dérogation n’entraîne pas le déroulé de deux rencontres en moins de deux jours pour l’une des équipes.

Lors de l’engagement, les clubs doivent indiquer une salle de repli ou un second créneau horaire de trois heures dans la même semaine (même journée de championnat) pour permettre de fixer les éventuelles remises de match.

Dans le cas contraire, la commission se réserve la possibilité d’inverser la rencontre. En cas d’impossibilité, le match du club concerné pourra être déclaré perdu par pénalité.

Toute modification de date, d’horaire, de lieu d’une rencontre, doit être formulée via footclubs cinq jours au moins avant la rencontre, avec l’accord du club adverse, conformément au RP de la LFHF.

En cas d’indisponibilité de la salle, le club demandeur doit fournir à la commission des compétitions du foot diversifié le document justificatif de la municipalité concernée, au moins cinq jours avant la date de la rencontre. En cas d’absence de ce document, le club aura match perdu par pénalité.

Les deux dernières journées doivent obligatoirement se dérouler aux dates prévues au calendrier et ne peuvent donner lieu à aucune remise de match.

Pour les rencontres se jouant à la lumière artificielle, la responsabilité du club organisateur est engagée pour toute panne ou ensemble de pannes, sauf cas de force majeure, Le club est dans l’obligation de faire connaître avant la rencontre les coordonnées téléphoniques d’un technicien susceptible d’intervenir rapidement.

Pour toute panne ou ensemble de pannes entraînant le retard du coup d’envoi ou une ou plusieurs interruptions d’une durée cumulée de plus de 45 minutes, l’arbitre arrêtera définitivement la rencontre, la commission juridique statuera sur les conséquences de l’incident.

 

ARTICLE 12 - FEUILLE DE MATCH / RESULTATS

Il ne peut être inscrit que 12 joueurs maximum sur la feuille de match (5 joueurs dont 1 gardien de but et 7 remplaçants). Les maillots des joueurs doivent être numérotés de 1 à 12.

Il est impératif qu'il y ait concordance absolue entre le numéro du maillot porté par le joueur et celui figurant sur la feuille de match, en regard de son nom.

Si des réserves administratives sont régulièrement déposées avant la rencontre sur le fait que la numérotation des maillots n'est pas respectée, le club fautif aura match perdu par pénalité si lesdites réserves sont régulièrement confirmées.

Pour débuter et poursuivre une rencontre, le nombre minimal de joueurs par équipe est de trois dont un gardien de but.

Les joueurs remplaçants et remplacés doivent porter une chasuble de couleur différente du maillot.

Pour toutes les rencontres, la feuille de match informatisée (FMI) est obligatoire.

La transmission de la FMI doit avoir lieu après le match et au plus tard avant le lendemain 12H00. En son absence, il sera fait application des sanctions prévues au RP de la LFHF.

ARTICLE 13 - HOMOLOGATION

Il est fait application de l’article 147 des RG de la FFF.

 

ARTICLE 14 - RESERVES / RECLAMATIONS

Il est fait application du RP de la LFHF.

Toute réserve relative au terrain doit être formulée au plus tard 30 minutes avant l’heure officielle du coup d’envoi du match.

 

ARTICLE 15 - EVOCATION

Il est fait application du RP de la LFHF.

 

ARTICLE 16 - APPEL

Il est fait application du RP de la LFHF.

 

ARTICLE 17 - CONDITIONS DE PARTICIPATION DES JOUEURS

La licence futsal est obligatoire pour participer en tant que joueur au championnat.

Le nombre de joueurs titulaires d’une double licence autorisés à figurer sur la feuille de match est limité à quatre pour le R1 et illimité pour le R2.

Le nombre de joueurs ayant changé de clubs (mutation) pouvant figurer sur la feuille de match, est limité à quatre dont deux hors période pour le R1 et n’est pas limité pour les autres niveaux.

 

ARTICLE 18 - PARTICIPATION DES JOUEURS DANS DIFFERENTES EQUIPES

Une journée de championnat futsal est échelonnée sur une semaine, du samedi au vendredi suivant.

1. Lorsqu’un club, quel que soit son statut, engage plusieurs équipes dans des compétitions différentes, aucun joueur ne peut participer dans la même semaine à deux matchs de niveau différent (équipes A, B, …). En cas d’infraction, l’équipe fautive aura match perdu par pénalité, même en l’absence de réserve ou réclamation.

2. Par ailleurs, ne peut participer, à un match de compétition officielle, d’une équipe inférieure, tout joueur entré en jeu lors de la dernière rencontre officielle, disputée par l’une des équipes supérieures de son club, lorsque celle-ci ne joue pas de match officiel lors de la journée suivante. Cette interdiction est prolongée jusqu’à la prochaine rencontre officielle disputée par ladite équipe supérieure. En cas d’infraction, l’équipe fautive aura match perdu par pénalité, si des réserves ou des réclamations sont formulées et régulièrement confirmées.

3. De même ne peuvent entrer en jeu, au cours des cinq dernières rencontres de championnat, plus de deux joueurs ayant effectivement joué, au cours de la saison, tout ou partie de plus de dix rencontres de compétitions (coupes et championnat) avec l’une de leurs équipes disputant un championnat hiérarchiquement supérieur. Dans ce cas, le club fautif aura match perdu, par pénalité, si des réserves ou des réclamations sont formulées et régulièrement confirmées.

 

ARTICLE 19 - SELECTION

Tout club ayant au moins deux joueurs retenus en sélection, peut demander le report de la rencontre dans un délai de huit jours avant la date de celle-ci sous réserve que les dits joueurs aient participé aux deux dernières rencontres du championnat concerné. Par ailleurs, pour tout manquement à la sélection, il sera fait application de l’article 141 du RP de la LFHF.

 

ARTICLE 20 - ACCESSIONS / RETROGRADATIONS

1. R1

Le nombre d’équipes qualifiées, si aucune disposition administrative ne leur en retire le droit, pour participer aux barrages d’accession à la Division 2 nationale est déterminé par la FFF avant le début de la compétition.

Les équipes rétrogradant sportivement ou administrativement d’un championnat national sont incorporées au championnat de R1.

L’équipe classée dernière de R1 rétrograde en R2.

Afin de porter à 12 le nombre d’équipes disputant le championnat de R1, il sera procédé à la rétrogradation d’autant d’équipes que nécessaire en plus de la dernière de R1.

Si, après application du dispositif des montées et descentes décrit au présent article, il subsiste des places vacantes, priorité est donnée au maintien. Elles sont attribuées ensuite aux équipes du niveau R2 les mieux classées jusqu’à la 4ème place incluse.

 

2. R2

 

Les équipes classées premières de chaque groupe accèdent au championnat R1 si aucune disposition administrative ne leur en retire le droit.

Les équipes classées dernières de chaque groupe de R2 rétrogradent en district.

Afin de réduire à 30 le nombre d’équipes disputant le championnat de R2, il sera procédé à la rétrogradation d’autant d’équipes que nécessaire en plus des dernières de chaque groupe de R2.

Si, après application du dispositif des montées et descentes décrit au présent article, il subsiste des places vacantes, priorité est donnée au maintien. Elles seront attribuées ensuite aux équipes du niveau district les mieux classées jusqu’à la 4ème place incluse.

 

3. Accessions de District

 

4. Concernant les places vacantes pour l’accession à chaque niveau, il sera tenu compte pour départager les équipes du nombre de points obtenus dans les rencontres aller et retour qui ont opposé dans chaque groupe l’équipe concernée avec les cinq autres équipes du groupe les mieux classées, y compris les équipes accédant directement. Puis, si l’égalité persiste, il sera tenu compte de la différence de buts générale et ensuite du plus grand nombre de buts marqués. S’il reste des places vacantes, ce dispositif s’appliquera pour les équipes suivantes.

 

5. Concernant les rétrogradations à chaque niveau, il sera tenu compte pour départager les équipes du nombre de points obtenus dans les rencontres aller et retour qui ont opposé dans chaque groupe l’équipe concernée avec les cinq équipes du groupe classées avant elle. Puis, si l’égalité persiste, il sera tenu compte de la différence de buts générale et ensuite du plus grand nombre de buts marqués.

 

ARTICLE 21 - INSTALLATIONS SPORTIVES

Toutes les rencontres doivent se dérouler dans une salle classée au minimum Futsal 3.

 

Dès la saison 2018-2019

1. Les engagements dans le Championnat de Ligue Futsal ne peuvent être acceptés que si les clubs candidats disposent pleinement d’une installation sportive couverte et pouvant accueillir du public conformément à l’Arrêté d’Ouverture au Public.

 

2. En ce qui concerne les installations sportives municipales, les clubs qui les mentionnent sur leur engagement doivent en avoir la jouissance à toutes les dates prévues et à prévoir au calendrier de l’épreuve.

 

3. Pour ce faire, les clubs doivent fournir, au plus tard avant la date limite des engagements pour la saison suivante, une attestation (ou une convention) de mise à disposition de la salle qui mentionne une ouverture de la salle au moins 45 minutes avant l’heure programmée du coup d’envoi des rencontres. Les clubs s’engagent, par ailleurs et sur la convention, à rendre la salle dans l’état initial, au plus tard, 45 minutes après le coup de sifflet final.

 

4. Les installations sportives doivent répondre aux normes prévues par les dispositions légales et règlements fédéraux en vigueur, en particulier au Règlement des Installations Sportives Futsal.

 

5. Si un club désire jouer sur l’installation sportive d’un autre club de la ligue, il doit fournir une autorisation écrite du propriétaire de l’installation, et obtenir l’accord de la Commission, après avis de la CRTIS.

6. En cas d’indisponibilité de l’installation sportive déclarée, le calendrier ne peut être modifié, les clubs devant, dans ce cas, disposer d’une installation de remplacement répondant aux exigences de la compétition et de ses règles. Toutes les dispositions doivent être prises à l’avance par le club organisateur, sous peine de sanction pouvant aller jusqu’à la perte du match.

 

ARTICLE 22 - ENCADREMENT TECHNIQUE DES EQUIPES

Il est fait application du statut des éducateurs figurant au RP de la LFHF.

 

ARTICLE 23 - PRIORITE

La compétition de ligue a priorité sur les compétitions de district ainsi que sur les coupes d’un même niveau.

 

ARTICLE 24

Les cas non prévus dans le présent règlement sont examinés par la commission compétente et, en dernier ressort, par le conseil de ligue.

Commentaires

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : NOVEMBRE

 

STUDIO DEF

5 place Clémenceau

80 410 CAYEUX-SUR-MER

En savoir plus : click