FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

Résumé Coupe de Picardie

MATCH COUPE DE PICARDIE

Coupe de Picardie :1/8ème Finale

Le FCC s’est fait peur…

Futsal Club Cayeux 4-3 PSM Communaux Futsal

Joueurs et Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), RIVIERE Maxime, AVISSE Loïc, SAMH Brahim, LECOMTE Alexandre (1 but), BA Mickaël (1 but), TARTAGLIA Julien (1 but).

Ce samedi 4 mai 2013, le Futsal Club Cayeux (FCC) renouaient avec la compétition dans le cadre d’un huitième de finale de coupe de Picardie face à Pont-Sainte-Maxence Communaux Futsal, équipe isarienne évoluant à l’étage inférieur par rapport au FCC mais qui jouent actuellement les premiers rôles dans sa division.

A l’entame de la rencontre, l’enjeu et la tactique prennent le pas sur le jeu. Le round d’observation dure plusieurs minutes, chaque équipe s’attachant à bien rester en place et à ne surtout pas laisser d’espace à l’adversaire. L’un des premiers mouvements cayolais sera concluant puisqu’après un bon décalage de Loïc Avisse, l’attaquant Alexandre Lecomte, d’une frappe lourde, ne laisse aucune chance au portier pontois (1-0). La réponse isarienne ne tarde toutefois pas et sur un contre, les visiteurs recollent logiquement au score (1-1). Malgré cela, la physionomie du match ne change pas d’un iota. Chaque équipe multiplie les offensives, sans néanmoins trouver de conclusion heureuse. Il faut donc attendre une mésentente entre le gardien pontois et son défenseur, pour que les jaunes et verts se donnent un peu d’air dans cette partie (2-1). Enfin, juste avant la pause, Julien Tartaglia est tout heureux de donner un avantage certain aux siens (3-1) qui manquent notamment dans cette première période d’application aux abords de la surface adverse.

Au retour des vestiaires, les intentions des deux équipes sont identiques : « marquer au plus vite ». D’un côté, les cayolais souhaitent plier la rencontre pour se mettre à l’abri et de l’autre, les pontois désirent recoller au plus vite au score. Et à ce petit jeu, ce sont les isariens qui s’en sortent le mieux. Après de multiples tentatives échouées en face à face par les attaquants cayolais, les visiteurs en profitent adroitement pour réduire le score sur le tableau d’affichage (3-2). Portés par cette dynamique, les pontois se ruent à l’attaque en portant de façon incessante le danger dans la surface cayolaise et sont donc récompensés une nouvelle fois de leurs efforts (3-3). Dès lors, les cayolais mettent toute leur énergie dans cette fin de rencontre et la délivrance survient de Mickaël Ba qui, sur une frappe toute en précision, trompe le portier isarien (4-3). En fin de partie, les cayolais se montrent plus prudent, pour ne pas se dégarnir en défense et le coup de sifflet final de l’arbitre Monsieur Griel, est un soulagement dans le camp cayolais qui s’offre un quart de finale de la coupe de Picardie. S’il ne constitue pas le match le plus abouti du FCC, on retiendra en premier lieu la qualification ainsi que l’excellente prestation du gardien cayolais, Sébastien Avisse, qui a été décisif à maintes reprises dans cette partie, repoussant notamment plusieurs frappes à 10m en seconde période, à la suite d’une succession de fautes cumulées des cayolais. Le prochain rendez-vous est fixé au samedi 11 mai 2013 avec ce quart de finale de la coupe de Picardie (tirage effectué en début de semaine). Quant aux jeunes, ils se déplaceront le lundi 20 mai 2013 à la Bassée (59), pour un tournoi international U16 de futsal où parmi les équipes conviées, on retrouve notamment les clubs belges d’Action 21 Charleroi, Mouscron Futsal et CMF Oasis Bruxelles.

 

Coupe de Picardie :1/4 Finale

 

Le FCC ne sera pas dans le dernier carré

 

Futsal Club Cayeux 4-5 Beauvais Futsal Asso.

 

Joueurs et Buteurs : BOCQUET Gaëtan, DELABY Pierre-Alain (1 but), BA Mickaël,LECOMTE Alexandre (2 buts), TARTAGLIA Julien (1 but) et AVISSE Sébastien (capitaine).

 

Ce jeudi 23 mai 2013, au terme d’un match compliqué et crispant, le Futsal Club Cayeux (FCC) s'est incliné en quart de finale de la Coupe de Picardie sur le score de 4-5 face à Beauvais Futsal Association, club évoluant à l’étage inférieur du FCC. Les « jaunes et verts » menaient pourtant de trois buts d’écart mais les beauvaisiens sont revenus dans la partie et ont pris l'avantage en seconde période. Une soirée difficile pour les cayolais qui avait l’occasion de s’ouvrir les portes de la demi-finale, un niveau encore jamais atteint par le club dans cette compétition.

 

Privés de Loïc Avisse (blessé), de Maxime Rivière et de Brahim Samh (indisponibles), joueurs à vocation défensive, les cayolais pouvaient ne pas paraître confiants au coup d'envoi. Et pourtant, tout avait bien commencé pour le FCC. En effet, l'ouverture du score cayolaise intervient rapidement dans cette partie grâce à une réalisation d’Alexandre Lecomte (0-1). Menés, les beauvaisiens reviennent néanmoins rapidement au tableau d’affichage (1-1) mais c’est sans compter sur Pierre-Alain Delaby qui, d’une frappe lointaine, remet le FCC dans le bon chemin (2-1). Loin de se satisfaire de cet avantage, les cayolais continuent à pousser et cela paye. Sur un cafouillage des défenseurs beauvaisiens dans leur zone de vérité, Julien Tartaglia trompe dans un premier temps le portier isarien (3-1) puis c’est au tour d’Alexandre Lecomte, sur un contre, de donner un avantage certain à ses partenaires (4-1). A ce moment de la partie, les cayolais sont loin d’imaginer un scénario renversant qui va semer le doute dans leurs têtes. En effet, il reste cinq minutes de jeu dans cette première période et le FCC va encaisser trois buts d’affilée. Tour à tour, et bien aidée par une défense cayolaise émoussée physiquement, les beauvaisiens vont enchaîner les buts et rejoindre les vestiaires avec un score de parité à la pause (4-4).

 

Dès le début de la seconde période, les cayolais haussent le rythme de la partie mais la volonté des beauvaisiens, très compactes défensivement, empêchent les « jaunes et verts » de concrétiser leurs attaques. Revigorés par cette égalisation, les isariens vont même « doucher » les clameurs des quelques spectateurs locaux, en inscrivant un nouveau but sur un contre (4-5). La tension gagne alors les rangs cayolais qui ne parviennent pas à se trouver dans la surface ou tout simplement n’arrivent pas à accrocher le cadre. Les cayolais mettent enfin toute leur énergie pour revenir dans la partie mais le manque de fraîcheur physique dans les dernières minutes se fait ardemment ressentir et les beauvaisiens peuvent donc pousser un grand « ouf » de soulagement au coup de sifflet final qui les propulse dans le dernier carré de cette compétition. Une déception qui faudra vite digérer du côté cayolais qui accueilleront l’équipe de Chambly le samedi 1er juin 2013 (16h) à la salle Henri Deloison dans le cadre de l’avant dernière journée de championnat de DH. 

 

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : NOVEMBRE

 

STUDIO DEF

5 place Clémenceau

80 410 CAYEUX-SUR-MER

En savoir plus : click