FUTSAL CLUB CAYEUX : site officiel du club de foot de Cayeux-sur-Mer - footeo

RESUME DH ALLER

MATCH ALLER DH 

Championnat DH/J1

St-Quentin Olympique 0-3 Cayeux Futsal

=> Forfait Locaux.

Championnat DH/J2

Cayeux Futsal : Exempt.

Championnat DH / J3 :

Le FCC s’incline pour sa première…

Futsal Club Cayeux 5-7 Amiens Etouvie Futsal

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), DOMERGUE Valentin, AVISSE Loïc, SIMON Erwan, LOTTIN Yvan, LECOMTE Alexandre (2 buts) et ZUMBE Valentin (3 buts).

Pour sa première sortie en championnat DH ce samedi 24 octobre 2015, le Futsal Club Cayeux (FCC), version 2015/2016, présentait un visage inédit.

En effet, pour ce premier test, après une victoire obtenue sans jouer deux semaines auparavant, face aux saint-quentinois par forfait des locaux (0-3), en raison de licences non régularisées, le nouvel entraineur Sébastien Avisse (après deux années où Mickael Ba y officialisait), également gardien, aligne une équipe composés d’anciens et de très jeunes joueurs. Ainsi, composés des éternels Alexandre Lecomte et Loïc Avisse qui entament au passage leur quatorzième saison au sein du club, l’entraineur fait donc appel à de jeunes joueurs de la formation cayolaise qui ont déjà réalisé l’an passé quelques matchs en sénior au sein de l’élite régionale : Valentin Domergue (u20), Yvan Lottin (u19) et Valentin Zumbé (u18). Parmi ces derniers, un nouveau visage, celui d’Erwan Simon qui entre donc dans le grand bain cet après-midi. Il est également important de préciser que le FCC se présente avec plusieurs absents de marque pour cause d’indisponibilités ou de blessures (Ryan Despres, Pierre-Alain Delaby, Stéphane Bellet et Olivier Oudart). Un FCC « new look », local et en rodage qui affrontait donc ce samedi, un adversaire, toujours invaincu, l’Amiens Etouvie Futsal, promu samarien et qui a déjà obtenu deux bons résultats face au tenant du titre l’Amiens Futsal Club (10-10) et Soissons FC (6-6) et qui avait également privé le FCC la saison passée, d’une première finale historique, en demi-finale de la Coupe de la Somme (3-4).

Dès l'entame de match, les deux équipes se livrent un gros duel avec beaucoup d'intensité des deux côtés. Les défenses prenaient souvent le pas sur les attaques mais au bout de dix minutes, le jeune Valentin Zumbé se lève le ballon à 9 mètre des buts adverses pour échapper à l’intervention du défenseur amiénois et propulse ensuite d’une reprise de volée le ballon dans les filets et ouvre ainsi son compteur en championnat DH pour cette saison (1-0). Dans la foulée, les amiénois réagissent et sur un magnifique contre, le promu recolle au score (1-1). Les deux équipes se créent ensuite plusieurs occasions repoussées par les gardiens ou défenseur et c’est finalement sur une longue relance de la main du gardien-entraineur Sébastien Avisse, à destination de l’attaquant Alexandre Lecomte, qui d’un excellent enchainement contrôle-drible et tir, s’offre également un premier but et redonne l’avantage aux siens (2-1). Les amiénois poussent mais les cayolais ne cèdent pas, solides défensivement pour placer des contres comme celui emmené par Valentin Zumbé et Yvan Lottin où ce dernier, donne un caviar à son complice de toujours pour accentuer l’avantage des « jaunes et verts » (3-1). Il reste cinq minutes à jouer, le promu samarien, poursuit ses efforts pour revenir et se voit récompenser juste avant la pause (3-2).

Plaisant et plutôt équilibré en première période, le match tourne à l’avantage des amiénois dans les premières minutes de la seconde période. En effet, les amiénois se montrent plus entreprenants et les cayolais, moins fringants et plus maladroits, ce qui permet alors aux amiénois d’en profiter et d’infliger ainsi une série de trois buts consécutifs en l’espace de dix minutes (3-5). Emoussés physiquement, les cayolais peinent à trouver les bons décalages et c’est sur un sublime coup franc d’Alexandre Lecomte, que le FCC recolle au score (4-5). Un but qui libère les cayolais dans les minutes qui suivent où le FCC semble avoir retrouver un second souffle et il est tout proche d’égaliser, avec un pressing plus haut mais maladroitement, à prendre quelques risques, les cayolais se font prendre à nouveau sur un joli contre des amiénois (4-6). Pour autant, les cayolais ne se découragent pas et grâce à un exploit personnel du jeune Valentin Zumbé qui se démène de la défense amiénoise et « canonne » un pointu dans un angle difficile où le gardien amiénois ne peut absolument rien faire (5-6). La partie s’emballe encore plus, au terme d’une seconde période intense dans les duels. Les cayolais se ruent aux avants postes, sont tout proches d’égaliser mais craquent dans les dernières minutes de jeu avec un ultime but des amiénois (5-7). Le score ne bougera plus dans un match engagé et plaisant où les cayolais ont montré de belles choses. Prochain rendez-vous pour les cayolais à Senlis, le samedi 31 octobre 2015 (16h), pour le compte du premier tour de la Coupe de France.

 

Championnat DH / J4 :

Les cayolais dans la bonne dynamique

St-Just-en-Chaussée Futsal 3-5 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), DOMERGUE Valentin, AVISSE Loïc (1 but), DELABY Pierre-Alain, LOTTIN Yvan (1 but), LECOMTE Alexandre (2 buts) et ZUMBE Valentin (1 but).

De retour en championnat DH après la désillusion observée en toute fin de rencontre à Senlis lors de la Coupe de France la semaine dernière (3-4), les joueurs de Sébastien Avisse affrontaient ce samedi 7 novembre 2015, le promu isarien St-Just-en-Chaussée Futsal (1 victoire, 1 nul, 1 défaite) qui reste donc sur un excellent début de saison.

Un match qui s’annonce alors difficile sur le parquet st-jutois illustré en cette fin de soirée par la première apparition de la toute nouvelle recrue, Pierre Alain Delaby qui vient renforcer le secteur défensif du FCC.

Au coup d’envoi, les cayolais prennent progressivement leurs marques devant un public assez nombreux et les premières offensives jaunes et verts se faisaient jour, sans aboutir…jusqu’à ce ballon récupéré subtilement par Valentin Zumbé dans la surface adverse. Le jeune attaquant s’applique pour placer son ballon qui file sur le poteau droit rentrant pour le plus grand bonheur des cayolais (0-1).

Les st-jutois peinent à trouver des espaces dans le bloc érigé par les jaunes et verts et le défenseur Loïc Avisse en profite pour doubler la mise (0-2), sur une admirable reprise de volée tout en douceur, après une belle remise du ballon en hauteur de Valentin Zumbé. Les cayolais s’attachent à ne rien concéder à leurs adversaires qui peinent à trouver la faille dans le bloc des visiteurs qui prennent confiance au fil des minutes de la partie, à l’image de cet excellent ballon de Loïc Avisse, transmis dans le dos de la défense st-jutois, où Yvan Lottin le récupère et s’en va défier avec sang froid le portier adverse (0-3). Le public gronde tant les isariens butent sur une équipe cayolaise pleine d’allant et d’envie d’aller vers l’avant, contrôlant leur adversaire, plus dangereux en cette fin de première période où le capitaine st-jutois montre ainsi l’exemple en inscrivant un but « rageur » juste avant la mi-temps (1-3).

En seconde période, les cayolais ont décidé de ne pas laisser St-Just-en-Chaussée prendre leurs aises et poser leur jeu qu’ils retrouvaient en fin de première mi-temps. Ainsi, les jaunes et verts poursuivent leurs efforts et après un excellent une-deux avec Alexandre Lecomte, le défenseur Loïc Avisse bute une première fois sur le gardien adverse mais Alexandre Lecomte, bien placé, distille une nouvelle frappe qui trompe cette fois-ci le portier st-jutois (1-4). Les st-jutois, recueillant au passage deux cartons jaunes pour contestation et faute volontaire, s’irritent devant cette défense de fer. Les cayolais en profitent alors et sur un contre, Alexandre Lecomte donne un précieux avantage aux cayolais à douze minutes du terme de cette partie (1-5). Loin de baisser la tête, les isariens insistent et se positionnent plus haut pour harceler leurs adversaires. Tentant le tout pour le tout, les st-jutois, emmenés par leur public, inscrivent deux buts en l’espace de cinq minutes (3-5) et croient en l’impossible. Les cayolais en profitent pour effectuer un temps mort qui sera bénéfique puisque les jaunes et verts tiennent bons, emmenés par leur entraineur-gardien, qui se montre décisif dans les ultimes minutes. Les supporters isariens suivent les dernières secondes en apnée avant que le coup de sifflet final ne libère les poumons des cayolais pour fêter une belle victoire à l’extérieur qui fera date. Une victoire du collectif et de la solidarité qui aura conquis un public qui applaudira les deux équipes. A souligner également un arbitrage maitrisé par les protagonistes Messieurs Barruet et Bourez mais surtout à noter l’excellent accueil des st-jutois dans une salle à rendre « jaloux » les cayolais qui recevront ce samedi 14 novembre 2015 (à 16h), Ailly-sur-Noye Futsal, solide vainqueur de Soissons FC (10-2). En lever de rideau, les U18 emmenés par l’entraineur Philippe Zumbé recevront à 14h30, l’équipe de Soissons FC pour leur premier match de championnat régional.

 

 

Championnat DH / J6 :

Un jeu monocorde, sans rythme, pour les cayolais

Senlis AFC 5-4 Futsal Club Cayeux

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), DOMERGUE Valentin, AVISSE Loïc (1 but), FOULON Alexandre, LOTTIN Yvan (1 but), LECOMTE Alexandre et ZUMBE Valentin (2 buts).

En déplacement pour le compte de la 6ème journée de championnat DH, ce n’est pas sans appréhension que le Futsal Club Cayeux (FCC) se rend à Senlis ce samedi 21 novembre 2015 pour défier à nouveau cette équipe isarienne, victorieuse dans les dernières secondes de jeu (4-3) en Coupe de France, trois semaines auparavant, face à ces mêmes cayolais revanchards.

Privé de Pierre-Alain Delaby, l’entraineur-gardien Sébastien Avisse fait donc appel à Alexandre Foulon pour le remplacer et espère bien que son équipe va continuer sur sa lancée avec un début de championnat prometteur pour les jaunes et verts (2 victoires et 1 défaite).

Après une minute de silence observée en hommage aux victimes des attentats de Paris, d’emblée, les locaux se ruent à l’assaut des buts cayolais mais font preuve de maladresse dans le dernier geste. Les jaunes et verts semblent en effet peiner à trouver la bonne carburation. La méfiance des contres senlisiens sans doute, mais surtout, un manque de précision technique et d’entrain chez les cayolais qui font défaut dans les dix premières minutes. Et pourtant, malgré une nette domination des isariens, le FCC ne cède pas grâce à son portier et fait même mieux en ouvrant le score par l’inévitable Valentin Zumbé sur une frappe des 9m (0-1). L’ouverture du score libère quelque peu les cayolais qui en profitent pour faire le break à la suite d’un contre parfaitement mené : Alexandre Foulon sert idéalement Loïc Avisse à la limite de la surface senlisienne, qui d’un pointu du pied droit, surprend le portier adverse (0-2). Mais Senlis ne se décourage pas et profite aussi de la moindre opportunité en contre pour enfin « scorer » (1-2). Pour autant, la réponse cayolaise ne tarde également pas à venir et à la suite d’un corner joué rapidement, Yvan Lottin trompe le gardien senlisien, d’une frappe croisée des 9m (1-3). Un FCC bien heureux au tableau d’affichage malgré les nombreuses imprécisions dans le jeu. Puis, juste avant la pause, les isariens reviennent dans la partie grâce à un exploit de l’attaquant senlisien qui donne dans un premier temps le tournis aux défenseurs cayolais, puis perd le ballon. Mais grâce à son pressing pour récupérer le ballon, le joueur senlisien profite d’un dégagement en catastrophe du dernier défenseur cayolais, retranché dans ses derniers mètres, pour surprendre totalement le gardien cayolais (2-3). Une aubaine bienvenue mais mérité pour les locaux qui offensivement, trouvent des difficultés dans la finition lors de cette première mi-temps.

Au retour des vestiaires, alors que l’on s’attend à trouver des cayolais plus entreprenants, ce sont à nouveau les isariens qui trouvent la faille (3-3). Poussifs, les cayolais doivent à nouveau son salut sur un nouveau contre où le jeune Valentin Zumbé s’en va défier avec succès le portier adverse (3-4). La partie s’emballe, le FCC est tout proche de « breaker » mais les jaunes et verts se font à nouveau surprendre par la malice de l’attaquant senlisien qui prend le meilleur sur un défenseur cayolais, en un contre un, puis trompe astucieusement le portier visiteur (4-4). Sonnés, les cayolais subissent la maitrise senlisienne qui en profite pour passer devant pour la première fois de la partie (5-4). Il reste environ dix minutes de jeu, dix petites minutes où les cayolais n’y croient pas vraiment, le temps s’écoule…touchés moralement, les jaunes et verts tentent timidement des offensives mais le dernier rempart isarien s’interpose parfaitement en repoussant les derniers estocades des attaquants cayolais, en manque d’inspiration sur cette seconde période où le score n’évoluera plus.

Les mines déconfites des cayolais contrastent avec le bonheur des senlisiens. Le public n’a pas assisté à un grand moment sur le plan technique et tactique ce samedi avec une saveur amère au coup de sifflet final pour les cayolais qui ont manqué de tout dans cette rencontre pour pouvoir s’imposer. Malgré tout, la partie a eu en revanche son lot d’émotion et de suspens. Il faudra donc vite se remobiliser après ce revers et retrouver son jeu où le prochain rendez-vous des cayolais, sera à domicile le samedi 5 décembre 2015 (16h), face à des compiégnois, actuel second du classement de DH.

 

 

Championnat DH / J7 :

Une marche beaucoup trop haute

Futsal Club Cayeux 0-9 Compiègne Futsal

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), DOMERGUE Valentin, DELABY Pierre-Alain, AVISSE Loïc, LOTTIN Yvan, LECOMTE Alexandre, LEGRAND Simon et BELLET Stéphane.

Pour son dernier match de championnat de l’année 2015, le Futsal Club Cayeux (FCC) recevait ce samedi 5 décembre 2015, l’équipe de Compiègne Futsal, vice-champion de Picardie 2015 et actuel second du classement de DH Futsal. Hormis la surprenante défaite face à St-Just-en-chaussée Futsal lors de la première journée de championnat, les compiégnois restent ensuite sur une série de six victoires d’affilée (4 victoires en championnat et 2 en coupe de France) et ont pour principal objectif de terminer champion, devant l’Amiens Futsal Club (actuel 1er), pour participer aux barrages d’accession à la division 2.

C’est dire la difficulté pour le FCC, actuellement en reconstruction, qui a pour unique objectif le maintien en DH et qui doit relever la tête après sa courte défaite à l’extérieur contre Senlis AFC, quinze jours auparavant (5-4).

Privé de leur jeune attaquant Valentin Zumbé (blessé), meilleur « artificier » du FCC en ce début de saison, l’entraineur joueur Sébastien Avisse, fait appel à deux joueurs qui font leur grand début cet après-midi : Stéphane Bellet et Simon Legrand pour dynamiser l’attaque cayolaise.

Face à la meilleure défense du championnat (14 buts en 5 matchs), le FCC subit dès les premières minutes les assauts des isariens et sur leur premier tir, les compiégnois ouvrent le score (0-1). La chute ne fait que commencer. En effet, dans la foulée, les isariens, positionnés haut sur le terrain, asphyxient littéralement les cayolais qui encaissent un second but en contre puis un troisième, sur une balle subtilisée malicieusement par l’attaquant adverse qui prend le meilleur sur son défenseur (0-3). On joue la 5ème minute de jeu et à la surprise générale, les compiégnois donnent une leçon de réalisme aux cayolais totalement déboussolés par cette entame de match catastrophique. Les compiégnois concèdent peu d’espaces et le FCC se retrouve la plupart du temps en position de défense. Néanmoins, les jaunes et verts laissent quelque peu passer l’orage et essaient de recoller au score à de nombreuses reprises mais en vain…Les cayolais manquent toutefois de mouvement et de coordination pour percer la défense adverse qui gère parfaitement son avantage jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, alors que l’on s’attend à une vive réaction des cayolais et bien non, comme en première période, les compiégnois assoient leur domination sur une forte possession de balle. Déterminés et en pleine confiance, les isariens vont ensuite assommer rapidement les cayolais en inscrivant un quatrième but, qui va « doucher » les minces espoirs des cayolais effondrés dans cette partie qui n’y croient plus (0-4). Rarement, nous aurons vu un adversaire aussi dominateur dans une rencontre à Cayeux-sur-mer. Galvanisés par cet écart au tableau d’affichage, les compiégnois, ultra-dominateurs, récitent leurs gammes et infligent un score final lourd, très lourd pour un FCC qui n’est jamais rentré dans son match (0-9).

Si perdre face à Compiègne Futsal n’a rien de honteux en soi, c’est la manière qui a déçu le public ce samedi. Les jaunes et verts n’y étaient pas, l'inspiration n’était pas là et ils se sont fait punir par leurs adversaires qui ont pu jouer du début à la fin, à leur rythme.

Les compiégnois ont fait preuve de grosses valeurs collectives : solidité, solidarité et réalisme qui en font un excellent challenger pour le titre de champion de Picardie 2016 tant les isariens ont rendu une copie presque parfaite tout en sachant que de leur côtés, de très bon éléments étaient également absents cette après-midi. 

Il faut donc remonter au 30 novembre 2010, soit 5 ans auparavant, pour trouver un score « muet » de la part du FCC, c’était une rencontre de coupe de France face à l’Amiens Espoir Futsal (6-0) mais c’est aussi un record qui vient de tomber cet après-midi puisque c’est également le plus grand écart de but encaissé par le FCC à domicile depuis sa création (9 buts contre 8 buts le 11 juin 2011 face à l’Amiens Futsal Club).

Prochaine rencontre pour le FCC : le samedi 9 janvier 2016 à domicile face à Soissons FC (16h). Il va donc falloir digérer, mettre ce résultat de côté et se remobiliser pour espérer obtenir les quatre points précieux dans l’optique du maintien.

 

Championnat DH / J6 :

Du navrant à l’inspiration…

Futsal Club Cayeux 6-6 Soissons FC

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien (capitaine), BRISVILLE Guillaume, LEDUC Romain, FOULON Alexandre, AVISSE Loïc (1 but), LOTTIN Yvan (1 but), LECOMTE Alexandre (3 buts) et LEGRAND Simon (1 but).

Après l’humiliation en décembre à domicile face à Compiègne Futsal (0-9) et une élimination surprise en huitième de finale de la coupe de la Somme à l’extérieur face à Sains St-Fuscien Futsal, situé deux rangs inférieurs des cayolais (12-7) en début de semaine, le Futsal Club Cayeux (FCC / 2 victoires et 3 défaites) se devait de relever la tête ce samedi 9 janvier 2016, face au promu Soissons FC, lanterne rouge, qui n’a pas encore gagné une seule rencontre en DH cette saison (2 nuls et 3 défaites).

Et pour ne pas arranger les choses, l’entraineur-gardien Sébastien Avisse se voit priver de Valentin Zumbé (avec les u18), de Valentin Domergue et Stéphane Bellet (blessés) et enfin de Pierre-Alain Delaby (indisponible), quatre joueurs importants du dispositif cayolais depuis le début de saison. Ainsi, il fait donc appel à deux joueurs qui n’ont pas encore joué en DH cette saison, à savoir Romain Leduc et Guillaume Brisville.

Soutenus par quelques supporters, les cayolais entament la rencontre en se positionnant avec trois défenseurs et un seul attaquant en pointe afin de fermer les espaces et ne pas se laisser déborder mais aussi pour contrer cette équipe soissonnaise. Et pourtant, très peu d’opportunités pour les cayolais qui encaissent un premier but rapidement (0-1) mais égalise à la suite d’une longue relance de Sébastien Avisse, sur l’attaquant Simon Legrand qui reprend de la tête, surprenant ainsi le portier axonais trop avancé de sa ligne de but (1-1). Arc-boutés devant leur portier, les cayolais trouvent toutes les difficultés dans ce système de jeu à se projeter notamment vers l’avant après la récupération du ballon. Ainsi, la défense « joue à sauve qui peut » et les vingt-cinq minutes de la première période s’avèrent irrespirables pour les cayolais agacés, en plein doute et pliant ensuite à quatre reprises dans fin de première mi-temps (1-5) bien pauvre en occasion de buts pour les jaunes et verts. Trop c’est trop, l’entraineur-gardien n’apprécie pas le comportement de ses joueurs. Déçus, il restera sur le terrain lors de la pause afin que les joueurs prennent consciences de la situation. Cependant, avec ce score au tableau d’affichage, on voit mal comment le scénario du match pouvait se renverser en seconde période tant on ressent une forme d’impuissance chez les cayolais qui peinent à trouver les clés du coffre-fort soissonnais. On espère enfin un sursaut et il aura bien lieu…

Effectivement, au retour des vestiaires, le FCC retrouve un dispositif avec deux défenseurs et deux attaquants et va tenter le tout pour le tout. Dès l’entame de cette seconde mi-temps, on sent bien que quelque chose peut se passer et que les cayolais ne s’avèrent pas vaincus pour autant. En effet, la réponse est immédiate après ce premier but d’Alexandre Lecomte qui s’en va défier, en un contre un, le gardien soissonnais (2-5). Les jaunes et verts se libèrent progressivement dans le jeu et après une remise de Loïc Avisse en profondeur, c’est à nouveau Alexandre Lecomte, qui d’un tir croisé, s’offre un doublé (3-5). Puis, les deux équipes se rendent coup pour coup mais les visiteurs commencent à s’agacer. En effet, la physionomie du match tourne à l’avantage des cayolais. Moins en jambe, moins tranchants dans les derniers mètres, les soissonnais reculent dans leur moitié de camp. Puis, après une remise parfaite à mi-hauteur d’un attaquant cayolais, Loïc Avisse positionné sur le côté droit, ne se pose pas de question et reprend de volée ce ballon à 12m qui va se placer parfaitement dans la lucarne droite du gardien axonais (4-5). Forts d’être revenus au tableau d’affichage, les cayolais plein d’entrain, poussent pour aller chercher plus mais se font cruellement surprendre sur un contre (4-6). Puisant dans leurs dernières forces et poussés par un public indéfectible, les jaunes et verts tentent de faire la différence. Cayeux se fait plus incisif et Yvan Lottin, d’une frappe lointaine, redonne de l’espoir aux siens (5-6). Il reste huit minutes de jeu et les jaunes et verts reprennent leur marche en avant. Les occasions se multiplient de part et d’autres mais ce sont bien les cayolais qui se montrent les plus dangereux et se voient ainsi récompenser logiquement de leurs efforts après un troisième but personnel d’Alexandre Lecomte de la tête, sur une nouvelle belle et longue relance du gardien Sébastien Avisse (6-6). A cet instant, quatre minutes de jeu demeurent encore à jouer où le ballon fuse d’un camp à l’autre. Chacun à leur tour, les portiers sauvent leur camp sur des « face à face », chacun est à « deux doigts » de faire le « break » mais le coup de sifflet final retentit sur un « nul », synonyme de victoire pour le FCC, tant on ne voyait pas les cayolais revenir dans cette partie après une première mi-temps très compliquée. Un partage de points appréciable qui laisse donc le club de Soissons se situer à nouveau derrière le FCC. Les joueurs de Sébastien Avisse disposent désormais de 15 jours pour recharger les batteries et retrouver ainsi une bonne dynamique mais ce sera très compliqué face au leader de ce classement, le samedi 23 janvier 2016, l’Amiens Futsal Club, invaincu cette saison en Picardie et qui reste sur une étonnante série d’invincibilité de 39 matchs sans défaite (en Ligue de Picardie ‘hors coupe de France’, les amiénois n’ont connu qu’une seule défaite en deux saisons, c’était lors de la première journée de DH, saison 2014/15).

 

Championnat DH / J8 :

Cayeux bouscule le leader avant de céder…

Futsal Club Cayeux 3-7 Amiens Futsal Club

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, OUDART Hugo, AVISSE Loïc, DOMERGUE Valentin, LOTTIN Yvan, ZUMBE Valentin, LECOMTE Alexandre (2 buts) et LEGRAND Simon.

Le Futsal Club Cayeux (FCC, 14 points / 5ème) s’est incliné ce samedi 30 janvier 2016 face au leader, l’Amiens Futsal Club (26 points / 1er), pour le compte de la 8ème journée de championnat DH. Si les cayolais ont pu y croire après une bonne première période, le « rouleau compresseur » amiénois s’est mis en marche en seconde période.

Les jaunes et verts y auront cru 25 minutes. Au terme d’une bonne première période, les joueurs de Sébastien Avisse vire en tête dans les premières minutes grâce à un but contre son camp d’un défenseur amiénois, obligé de dégager en catastrophe de la tête surprenant ainsi son gardien, éloigné de sa ligne de but (1-0). Discipliné défensivement avec une première convocation chez les séniors pour le capitaine u18, Hugo Oudart récompensé de ces prestations convaincantes, le FCC concède néanmoins un premier coup franc à la limite de la surface et les amiénois doivent leur premier salut sur ce tir à 7m qui transperce le mur cayolais (1-1). Organisés en 2-2, les cayolais refusent de se laisser endormir par des amiénois maladroits dans le dernier geste et au contraire, profitent des quelques opportunités en contre pour harceler leurs adversaires et cela va payer puisque par deux fois, Alexandre Lecomte se met en évidence en remportant ses duels face au portier adverse (3-1). Il reste 8 minutes de jeu dans cette première période et les amiénois retrouvent un second souffle puisque juste avant la pause, sur deux belles actions, le leader revient à hauteur des cayolais (3-3).

Oui mais voilà, les cayolais disparaitront en seconde période. Et dès le retour des vestiaires, les amiénois reviennent dans un jeu plus conforme à ce qu’on attend de cette équipe, taillée pour évoluer un cran au-dessus. Positionnés un peu plus haut sur le terrain, les amiénois plein d’allant et l’envie d’aller vers l’avant, vont rapidement faire la différence. En effet, le FCC se retrouve la plupart du temps en position de défense et malgré quelques occasions « gâchées » pour tenter de revenir de temps à autres dans cette partie, les cayolais encaisseront logiquement quatre buts dans cette seconde période (3-7).

Avec un périlleux déplacement à l’Amiens Etouvie Futsal dans trois semaines, le FCC sera bien inspiré de trouver la clé pour ne pas devoir regarder dans le rétroviseur le spectre de la zone rouge qui dans ce championnat serré dans le bas du classement, concerne de nombreuses équipes qui voudront à tout pris éviter les trois dernières places, synonymes de relégation. Rendez-vous donc le samedi 20 février 2016, à 14h45, pour une rencontre importante face à des amiénois qui avaient défait les cayolais lors de la première journée de championnat (5-7). Quant aux u18, ils joueront le même jour et dans le même gymnase, à 16h30, une troisième rencontre de championnat, face à Sains St-Fuscien et tenteront par la même occasion de rester invaincus dans cette compétition.

 

 

Championnat DH / J10 :

La mauvaise après-midi des séniors…

Futsal Club Cayeux 2-9 Ailly-sur-Noye Fraternelle

Joueurs & Buteurs : AVISSE Sébastien, DELABY Pierre-Alain (capitaine), LEDUC Romain, TOUTAIN Thomas, AVISSE Loïc (1 but), LOTTIN Yvan et LECOMTE Alexandre (1 but).

Le mal est-il plus profond qu’il n’y parait ? Face à l’une des équipes mal classées, Ailly-sur-Noye Fraternelle (9ème avec 13 points), le Futsal Club Cayeux (FCC / 6ème avec 17 points) s’est incliné lourdement sur son terrain et perd des points précieux qui se cumulent et conduisent à l’inquiétude. Avec une équipe à nouveau remaniée, l’entraineur Sébastien Avisse n’a pas d’autres choix de faire appel à des joueurs inexpérimentés compte tenu des blessés et des indisponibilités. Difficile dans ces conditions de remporter des victoires en DH et même lorsque l’on joue une équipe mal classée.

A l’inverse des deux derniers matchs, le FCC réalise cette fois-ci une entame de match catastrophique où les aillygeois agressifs et mobiles, font preuve de réalisme sur leurs premières occasions et mènent rapidement au tableau d’affichage (0-2) alors que l’on joue environ cinq minutes de jeu. Les aillygeois, plein d’entrain et bien aidés par une défense dépassée qui perd en plus sur blessure, leur capitaine Pierre-Alain Delaby (entorse de la cheville), en profitent pour corser l’addition (0-3). Bousculés, les cayolais qui jouent désormais avec un seul remplaçant, tentent leur va-tout mais butent à de nombreuses reprises sur un gardien adverse qui repoussent toutes les tentatives des cayolais qui s’exposent alors en contre, avec un handicap au tableau d’affichage de 0-5 à la mi-temps.

Le scénario de la première mi-temps à domicile contre Soissons, il y a près de deux mois, est identique mais on se demande comment le FCC va pouvoir retourner la situation tant l’adversaire galvanisé, n’a commis que très peu d’erreurs dans cette première période.

Et pourtant, les cayolais vont y croire quelques instants avec ce but de Loïc Avisse dans les premières minutes de jeu de cette seconde mi-temps, qui à la suite d’une remise en touche sur le côté gauche, ne laisse aucune chance à l’excellent portier aillygeois (1-5). Les cayolais reprennent leur marche en avant et multiplient les occasions mais se font malheureusement à nouveau surprendre sur un contre (1-6). Qu’importe, les cayolais poursuivent leurs efforts, les vagues offensives se multiplient et obtiennent même un premier tir au but de la saison, à la suite d’une main dans la surface d’un défenseur adverse. Malheureusement, l’attaquant cayolais s’élance mais « dévisse » complètement sa frappe qui part au-dessus du but. Cayeux va mal, s’énerve et ne trouve pas les bonnes solutions à la formule contrairement aux aillygeois, qui récidivent (1-7). L’adversaire bénéficie d’une efficacité insolente pour marquer sur leurs incursions tranchantes mais se font néanmoins surprendre par un but d’Alexandre Lecomte, bien placé après une tentative repoussée par le gardien adverse (2-7). On espère à nouveau un sursaut d’orgueil du FCC mais les cayolais excédés par cette situation et par un arbitrage en fin de match qui laisse à désirer, encaissent deux nouveaux buts (2-9) puis, les esprits s’échauffent après un coup de sifflet final jugé prématurément par les cayolais où les deux arbitres n’ont pas laissé l’action cayolaise bien engagée, se terminait. A la suite de cette altercation, le corps arbitral expulse donc l’entraineur-gardien qui sera automatiquement absent la semaine prochaine à Cayeux-sur-mer, face à l’Amiens Réal en huitième de finale de la coupe de Picardie.

ZOOM SUR UN PARTENAIRE : NOVEMBRE

 

STUDIO DEF

5 place Clémenceau

80 410 CAYEUX-SUR-MER

En savoir plus : click